Visiter l'Ile de Koh Yao Noi en Thaïlande

Choisir son île en Thaïlande : la sélection des blogueurs voyage

La Thaïlande est réputée notamment pour ses îles paradisiaques, et il est rare que les voyageurs venus visiter le pays ne s’octroient pas quelques jours de farniente en bord de mer. Il faut dire que toute la partie sud de la Thaïlande est constellée de multiples îles, plus ou moins grandes, plus ou moins touristiques mais aussi plus ou moins attractives. Et faire son choix relève parfois du casse-tête ! Pour vous aider à trouver l’île de Thaïlande qui correspond à vos envies, nous avons fait appel à 8 blogueurs voyages tous amoureux de ce pays afin que chacun d’entre eux vous fasse découvrir son île coup de cœur en Thaïlande. Période propice pour s’y rendre, activités à faire sur place, temps et budget à y consacrer… Tous vous offrent un maximum d’informations pour que vous puissiez faire votre choix et passer un séjour inoubliable au pays du sourire.

Carte des plus belles îles de Thaïlande

Pour cet article, nous avons classé les îles de Thaïlande en deux catégories : 

Les îles du Golfe de Thaïlande et celles de la Mer d’Andaman 

Utilisez le sommaire ci-dessous pour accéder directement aux îles de Thaïlande sélectionnées par les blogueurs voyage et choisir celle qui fera partie de votre prochain voyage. 

Les îles du Golfe de Thaïlande

De Koh Mak à Koh Tao en passant par Koh Pha Ngan

Le golfe de Thaïlande, également connu sous le nom de golfe de Siam, est le golfe formé par le sud de la Thaïlande, la Malaisie à l’ouest, le Cambodge et le Vietnam à l’est. Les îles de Thaïlande qui s’y trouvent sont souvent moins prisées que celles de la mer d’Andaman plus au sud mais également souvent plus accessibles. En effet, pour les plus septentrionales, elles ne se trouvent qu’à quelques heures de route de Bangkok et peuvent ainsi s’intégrer sans difficulté à un road trip en Thaïlande

ITINÉRAIRE CLÉ EN MAIN POUR VOTRE ROAD TRIP EN THAILANDE

Vous souhaitez découvrir la Thailande pour un voyage de 2 semaines, 3 semaines ou même 1 mois ? Nous avons créé pour vous ce guide de voyage d’un nouveau genre qui propose un itinéraire clé en main à construire pour votre séjour ! Découvrez nos suggestions d’itinéraires avec résumé et détail de chaque journée, incluant activités, informations pratiques et temps de trajet. C’est le document parfait pour vous aider à créer votre road trip en Thailande !

Inscrivez-vous à notre newsletter

Pour être tenu informé de la disponibilité du Carnet de route de la Thaïlande !

Koh Mak, l’île secrète

Par Mélissa, du blog “Mel Loves Travels

Dans le Golfe de Thaïlande, pas loin de la populaire Koh Chang, se trouve un petit bijou préservé : Koh Mak. A Koh Mak, pas de 7/Eleven, de distributeurs ou de grands resorts. Il n’y a même pas vraiment de route et les véhicules motorisés ne servent que pour acheminer les touristes ou les marchandises. Car Koh Mak appartient à 3 familles qui y cultivent les noix de coco et le caoutchouc. C’est donc dans cet environnement préservé que l’on arrive… pour buller. Car il n’y a même pas vraiment de village sur l’île non plus. 

Prenez un vélo pour explorer ses sentiers et rouler à travers ses plantations, embarquez pour faire du snorkeling ou de la plongée dans le Parc national maritime de Koh Chang, à la recherche de poissons et de coraux multicolores, louez un kayak et émerveillez-vous de l’éclat du soleil sur la mer et rejoignez la petite sœur de Koh Mak, Koh Kham, avec sa plage de sable blanc et ses rochers noirs. Rien de moins paradisiaque ! 

Vous l’aurez compris, Koh Mak est faite pour les amoureux des coins reculés, des activités sous-marines et surtout, du calme ! Parfait pour se ressourcer, en couple, en famille ou en solo, quelques jours, en fin de voyage en Thaïlande par exemple. D’autant plus que Koh Mak n’est qu’à quelques heures de Bangkok.  

Mais l’atout-maître de Koh Mak, ce sont ses couchers de soleils. Si vous le pouvez, choisissez votre logement sur la côte ouest de l’île et vous serez récompensés par les plus beaux coucher de soleil de votre vie. Moi, j’en ai eu les larmes aux yeux.

Magnifique vue sur la plage de l'île de Koh Mak
Crédit photo : Mel Loves Travel

Voir Koh Tao, le paradis de la plongée en Thaïlande

Par Sybille et Sylvain du blog “Nos Coeurs Voyageurs

Après nos 2 jours à Bangkok, nous nous sommes envolés vers un petit paradis. Nous avons choisi de rejoindre l’île de Koh Tao, le paradis des plongeurs ! Cette île située au sud de la Thaïlande est réputée pour ses longues plages de sable blanc et ses fonds marins. On y va pour les plages paradisiaques, la plongée et le snorkeling. C’est d’ailleurs l’un des spots les plus prisés pour faire de la plongée et passer son PADI.

Ce qui m’a plus à Koh Tao, c’est évidemment la douceur de vivre qui règne sur cette île, comme un endroit hors du temps. Il y a une ambiance un peu roots et festive une fois la nuit tombée. Un combo qui mettra tout le monde d’accord. Outre les plages de rêve de Maya Beach, on trouve de chouettes randonnées à faire sur Koh Tao qui permettent une immersion nature instantanée. Attendez-vous à un bon dénivelé et par endroits une côte escarpée avec de jolis points de vue. Dans la baie de Koh Tao, je vous conseille de vous rendre sur l’île de Koh Nang Yuan qui se situe à 30 min de bateau de Koh Tao.

Ce qui m’a plus à Koh Tao, c’est évidemment la douceur de vivre qui règne sur cette île, comme un endroit hors du temps.

Sybille & Sylvain

Sans conteste, je ne peux que recommander l’île de Koh Tao aux familles qui voudraient vivre des aventures sur une île thaïlandaise. C’est vraiment une destination facile et les thaïlandais sont des personnes prévenantes et très accueillantes. Le pays du sourire c’est ici ! En plus, ils adorent les enfants. Sur Koh Tao il y a une quantité de choses à faire avec des enfants comme le snorkeling, la découverte d’une végétation luxuriante, les temples bouddhiques, la rencontre avec les éléphants dans un centre éco-responsable, les balades en tuk-tuk et la cuisine thaï. A coup sûr, les enfants raffoleront des pad thaï ! 

La meilleure saison pour aller sur l’île de Koh Tao est de décembre à février. Le temps est chaud et ensoleillé mais c’est aussi la haute saison. Il faut savoir qu’on peut se rendre sur l’île toute l’année mais je vous conseille de choisir la saison intermédiaire en septembre- octobre. L’avantage est que les prix sont moins élevés, il y a moins de monde et cerise sur le gâteau : la visibilité est excellente pour la plongée !

Nous avons logé dans un hôtel ressort comme il y en a beaucoup sur Koh Tao en réservant à la dernière minute. On a négocié certaines prestations, il faut savoir que cela se pratique beaucoup en Thaïlande. Les Guest house sont un très bon compromis quand on cherche où dormir à Koh Tao. On y trouve tout le confort à des prix défiants toute concurrence et vous pourrez rencontrer des voyageurs du monde entier !

A Koh Tao, on se déplace en tuk-tuk ! C’est le mode de transport thaï incontournable, on trouve des chauffeurs de tuk-tuk à tous les coins de rue qui vous proposent de vous emmener presque n’importe où ! Il est toujours possible de louer un scooter car l’île de Koh tao n’est pas très grande. Attention tout de même à certains chemins cahoteux peu praticables en 2 roues.

Nous y sommes restés 4 jours ce qui semble un bon compromis. 3 jours sont vraiment suffisants pour un séjour à Koh Tao et prendre le pouls de cette île paradisiaque de Thaïlande. Vous pouvez prolonger votre séjour si vous voulez vous la couler douce sur la plage ou si vous voulez explorer la baie de Kho Tao !

Marché de l'île de Koh Tao
Crédit photo : Nos Coeurs Voyageurs
Vue sur le port de Koh Tao
Crédit photo : Nos Coeurs Voyageurs
Bateaux à l'arrêt sur l'île de Koh Tao
Crédit photo : Nos Coeurs Voyageurs

Ko Kood, la plus belle île du golfe de Thaïlande

Par Romain du blog “Thaïlande et Asie

Ko Kood (aussi orthographié Ko Kut) est une île située dans le nord du golfe de Thaïlande, un nom familier avec lequel on associe plutôt des îles comme Ko Samui, Ko Phangan ou encore la petite Ko Tao.

Pourtant, dans cette région adjacente au Cambodge, plus précisément dans la province de Trat, se trouve un autre trio d’îles qui n’a rien à envier à ses consœurs du sud.

La plus grande d’entre elles, que j’avais déjà visité, est Ko Chang, également la plus fréquentée de cette zone. Je connaissais également la plus petite, Ko Mak, pour m’y être rendu il y a quelques années.

Il ne me restait donc plus que Ko Kood à voir pour compléter ce tiercé gagnant. Si je me rends dans ces contrées régulièrement, c’est parce que c’est une région que j’apprécie particulièrement. D’une part, elle n’est pas trop éloignée de Bangkok (il faut compter environ 5h de route) mais aussi, globalement, ce sont des îles moins fréquentées que leurs homologues du Sud, et par conséquent, moins bétonnées, ce qui est particulièrement le cas avec Ko Kood.

Vue sur la plage de Ko Kood
Crédit photo : Thaïlande et Asie
Jolie cascade sauvage à Ko Kood
Crédit photo : Thaïlande et Asie

C’est précisément parce que beaucoup de monde découvrant la Thaïlande associe les plages et ses îles paradisiaques au sud du pays que le reste de ces petits paradis sont plus largement privilégiés par les connaisseurs.

Autre avantage, l’île est suffisamment aménagée pour ne pas non plus tomber dans l’aspect « robinson ». Les hôtels y sont suffisamment nombreux pour avoir un choix dans les gammes. 

Niveau hébergement justement, je suis tombé en amour en voyant une vue à 360°, et je décidais de séjourner au seul hôtel d’une petite baie privée – l’Ao Noi Resort – qui a aussi l’intérêt d’être central sur l’île. Cependant, il vaut mieux avoir un scooter, car le coin est un peu isolé lorsqu’il s’agit de se restaurer (en dehors de celui du resort). 

Pour avoir plus de choix, le village principal, situé quelques kilomètres plus au sud, sera votre meilleure option. C’est là que se trouvent les beaux resorts comme le Tinkerbell et quelques guesthouses sympa le long du canal menant à l’une des cascades de Ko Kood. Il y a aussi quelques bons restaurants dans ce coin, avec notamment le Sea Dog, que nous avons testé le dernier soir.

Après y avoir passé 4 jours pleins, laissant suffisamment le temps de bien faire le tour de l’île, j’étais conquis. Il en ressort comme une ambiance d’antan, à la cool, qu’on retrouvait sur bien d’autres îles du pays voilà des décennies. Cela n’empêche pas l’île de se moderniser quand même petit à petit, facilitant le séjour sur place. Imaginez qu’il y a seulement quelques années, il n’y avait même pas d’ATM (distributeurs de billets). Maintenant, en plus d’une route en dur, il y a même une clinique en cas de soucis.

Village de Klong Mard
Crédit photo : Thaïlande et Asie

Mais globalement, et pour l’instant, Ko Kood garde cette aura d’île préservée et dégage un charme fou et qui se ressent dès les premiers mètres, alors qu’on embarque dans les indémodables « songthaews » (pickup aménagé pour le transport de personnes à l’arrière). C’est le principal moyen de transport sur l’île, qui transite sur la seule route traversant cette oasis du nord du sud. 

Autrement, comme pour beaucoup d’autres îles de Thaïlande, la location de scooter reste le mode de transport favori. Devenu une habitude pour ma part, ce fut donc mon moyen de prédilection pour visiter l’île. Si vous n’êtes pas à l’aise en deux-roues, je ne conseille pas particulièrement de forcer l’expérience car les routes sont assez « montagneuses » et la conduite Thaïlandaise peut être déroutante pour les novices. Vous pourrez toujours vous déplacer de plage en plage grâce aux songthaews, et même en louer à la journée pour explorer l’île plus en profondeur (également une option pratique pour les familles).  

Et justement, avec ses 131 km², c’est la 6e plus grande île du pays, ce qui laisse largement de quoi explorer d’autres choses que ses nombreuses plages. Même si ces dernières sont particulièrement belles, c’est toujours appréciable de pouvoir visiter les terres et faire autre chose que de lézarder au soleil.

On y trouve par exemple deux villages de pêcheurs avec leurs maisons sur pilotis, plusieurs cascades nichées au cœur de la jungle, parfaites pour s’y rafraîchir. Et justement de la jungle, Ko Kood n’en manque pas, il est par ailleurs possible d’y admirer quelques beaux spécimens d’arbres centenaires.

Je terminerai cette courte présentation (voyez ça comme une mise en bouche) en évoquant que l’île n’est pas exempte de défauts. Déjà, si vous êtes fêtards, ce n’est pas vraiment à Ko Kood que vous trouverez votre bonheur, il y a certes quelques bars, mais ça reste une destination plutôt familiale et tranquille. Ensuite, son accès reste limité, avec des ferries uniquement le matin. Enfin, son emplacement géographique, limite la période idéale de visite entre les mois de novembre et avril, le reste de l’année le temps est plus incertain à tel point que la plupart des hôtels ferment et que l’île semble être comme en hibernation.

Koh Pha Ngan : l'île sauvage et touristique à la fois

Par Manon du blog “Voyageons le Monde

Koh Pha Ngan est la troisième plus grande îles du golfe de Thaïlande. C’est une île sauvage et touristique à la fois, située non loin de Koh Samui. 

Elle est facilement accessible :

  • Depuis Koh Samui : 30 minutes de ferry 
  • Depuis Chumphon (le continent) : 5 heures de ferry

Koh Pha Ngan est depuis quelques années surtout connue pour sa Full Moon Party, qui rassemble des touristes du monde entier tous les soirs de pleine lune. Mais Koh Pha Ngan a tellement d’autres choses à offrir que des soirées endiablées sur la plage !

Tout d’abord, la nature y est plus que présente. L’île est protégée et plus de la moitié de l’île est classée parc national.

Koh Pha Ngan est également bordée de plages toutes plus paradisiaques les unes que les autres. Impossible de se lasser de ces paysages magnifiques qui permettent de profiter d’activités nautiques telles que la planche à voile ou encore le kayak.

L’île est aussi une destination prisée pour ses sites de plongée avec des fonds marins divers et variés.

Tout d’abord, la nature y est plus que présente. L’île est protégée et plus de la moitié de l'île est classée parc national.

Manon

L’île étant touristique même si protégée, l’offre de logement ne manque pas. Vous trouverez aussi bien de magnifiques villas, que des hôtels ou encore des guest houses. Il y en a pour tous les goûts et toutes les bourses. Tous les coins de l’île valent le détour. Plus sauvage ou plus touristique, à vous de choisir en fonction de vos envies. 

Pour les déplacements, plusieurs options sont disponibles sur l’île.

–       Location de scooter (prisé et pratique)

–       Pick up taxi (prix variable en fonction du trajet sur l’île, privatisable)

–       Bateau taxi (surtout pour visiter les plages difficilement accessibles)

Pour profiter pleinement de ce paradis, je vous conseille d’y aller durant l’hiver : de décembre à mars. Vous n’aurez pas de pluie et la mer et les plages seront sublimes et praticables.

L’île de Koh Phan Ngan est selon moi idéale pour des vacances en Thaïlande. Après une virée dans les terres, rien de mieux que de venir se reposer une semaine et profiter des paysages, de la dolce vita ou encore faire la fête sur l’île. 

Plus sauvage et authentique que sa voisine Koh Samui, Koh Pha Ngan saura, j’en suis sûre, combler les familles à la recherche de calme, les couples à la recherche d’un paradis ou encore les groupes d’amis qui veulent faire la fête au soleil tout en étant dépaysés.

Vue du coucher de soleil sur la plage de l'île de Koh Pha Ngan
Crédit photo : Voyageons le Monde

Les Îles de la mer d’Andaman

De Koh Lanta à Koh Phi Phi en passant par Koh Ngai

Les îles de la mer d’Andaman, située dans le sud de la Thaïlande, se révèlent être un véritable paradis. Ici, vous êtes tout au sud du pays, et les îles sont le plus souvent accessibles depuis l’aéroport de Phuket ou de Krabi. On trouve ici des centaines de petites îles allant de la baie de Phang Nga à la frontière Malaise tout au sud. Dotées d’atouts différents de ceux de leurs consoeurs du golfe de Thaïlande, les îles de la mer d’Andaman font très souvent partie de l’itinéraire que choisissent les voyageurs pendant leur séjour en Thaïlande.

Qu’il s’agisse de la célèbre île de Koh Lanta, de la mythique île de Koh Phi Phi, de la plus confidentielle île de Koh Yao ou encore de la minuscule île de Koh Ngai, les îles de Thaïlande situées dans la mer d’Andaman font assurément partie des lieux incontournables à visiter dans le pays.

Conduire en Thaïlande pour sortir des sentiers battus

Koh Lanta : l’île de Thaïlande pour tous les goûts et tous les budgets

Par Elen du blog “Voyager Connecté” 

Située au sud du pays dans la province de Krabi, l’île de Koh Lanta fait partie de mes coups de cœur en Thaïlande. À mon sens, elle est le parfait mix pour les voyageurs qui aiment varier leurs activités en vacances et faire le plein de découvertes : Cascades, petits villages (old town), belles plages sauvage, jungle luxuriante, kayak dans la mangroves, snorkeling, massages sur la plage… Il y a tant à faire sur Koh Lanta qu’on peut très facilement consacrer 3 jours à cette île sans s’ennuyer une minute. Composée de deux parties bien distinctes, on retrouve Koh Lanta Noi au nord, très sauvage, et Koh Lanta Yai au sud, plus développée. Par ailleurs, l’île étant relativement étendue, il ne faut en aucun cas sous estimer les distances d’un point à l’autre de l’île. 

Ici, le tourisme est relativement raisonné en comparaison à certaines îles voisines. On y rencontre tous types de profils : des couples qui souhaitent se reposer, des bandes d’amis venus faire la fête, des familles souhaitant faire le plein de découvertes, des plongeurs, des randonneurs, des routards… Bref, chacun s’y retrouve : il y en a pour tous les budgets et tous les goûts ! C’est principalement cette diversité qui m’a fait adorer l’île grâce à ce brassage de voyageurs de tous horizons ! 

Magnifique vue 'île de Koh-Lanta
Crédit photo : Voyager Connecté

Outre les plages sauvages et les balades dans la jungle luxuriante à la rencontre de bestioles en tout genre, j’ai également adoré les soirées sur la plage à Koh Lanta. Dans certains coins de l’île, on dîne les pieds dans le sable, à la lueurs de centaines de bougies ! L’ambiance est vraiment géniale ! Quelques bars permettent ensuite de poursuivre la soirée en musique dans cette atmosphère à la Robinson Crusoé !

N’ayant moi-même pas pu tester la plongée sur Koh Lanta faute de temps, je ne peux malheureusement pas parler de la beauté des fonds marins avec certitude. Néanmoins, beaucoup de voyageurs profitent de leur séjour sur l’île pour passer leur PADI : c’est que l’endroit doit quand même être intéressant en termes de vie sous-marine ! 

Côté météo, l’idéal est de se rendre sur l’île de Koh Lanta durant la saison sèche, entre novembre et avril. Les cascades et les rivières dans la jungle n’auront qu’un faible débit, mais cela permettra de voir l’île par temps sec, en évitant les trombes d’eau qui peuvent parfois survenir à la mousson… Par ailleurs, mieux vaut voyager également en dehors des pics touristiques de Noël et de février si vous le pouvez.

Pour loger sur Koh Lanta, vous aurez l’embarras du choix, car l’offre hôtelière foisonne ! Les petites guesthouses directement les pieds dans le sable sont monnaie courante, et à moindre coût ! Pour cela, il faudra se rendre sur Koh Lanta Yai, la partie la plus touristique de l’île. Par exemple, nous avons logé à moins de 15 euros la nuit dans un petit bungalow à quelques mètres de la plage seulement : le rêve ! 

Malgré la proximité avec la plage, nous n’avions absolument pas en tête de rester nous dorer la pilule toute la journée sur le sable fin. L’île étant relativement grande, nous avons loué un scooter à Saladan (5 euros par jour) pour découvrir l’île au gré de nos envies. C’est à mon sens le meilleur moyen de se déplacer à Koh Lanta ! 

Pour en savoir davantage sur cette île à ne pas manquer en Thaïlande, les choses à faire et à voir, je vous invite à consulter mon article complet dédié à lîle Koh Lanta.

Vue à l'horizon sur la plage de l'île de Koh Lanta
Crédit photo : Voyager Connecté

Koh Phi Phi,l’une des plus belles îles de Thaïlande

Par Marie du blog “Perspectives de Voyage

Il s’agit peut-être de l’île la plus connue de Thaïlande. Il faut dire que l’île de Koh Phi Phi a de quoi séduire les amoureux de sites paradisiaques à la recherche d’un dépaysement radical. Ici, au beau milieu de la mer d’Andaman, vous découvrirez en réalité un ensemble d’îles et d’îlots parmi les plus incroyables du pays. Phi Phi Don est la plus grande de ces îles et la seule habitée par l’homme. Mais il est tout à fait possible de partir à la découverte de cet incroyable archipel dans le cadre d’une excursion organisée

Pour s’y rendre, rien de plus simple. L’île principale de Koh Phi Phi dispose de son propre débarcadère et les liaisons depuis les environs sont nombreuses. Que vous arriviez de Phuket, Koh Lanta, Krabi, Railay Beach, Koh Yao ou d’ailleurs, vous n’aurez aucune difficulté à trouver un moyen pour vous rendre à Koh Phi Phi.    

En arrivant sur l’île de Phi Phi Don, vous débarquerez dans le seul village de l’île : Tonsai. Il s’agit de l’endroit idéal pour faire ses courses ou passer au Seven Eleven mais pour le reste, nous vous conseillons de rapidement quitter l’endroit. En effet, Tonsai grouille de touristes et ne permet absolument pas de prendre la mesure de la beauté des îles Koh Phi Phi. 

Le mieux est alors d’embarquer à bord d’un long tail boat afin de rejoindre votre lieu d’hébergement pour la suite du séjour. Il s’agira d’ailleurs du moyen de locomotion à privilégier pour vous rendre d’un bout à l’autre de Phi Phi Don. 

Lors de notre venue à Koh Phi Phi, nous avons eu la chance de passer quelques jours à l’extrême sud de la partie ouest de l’île dans un superbe hôtel situé au bord de Long Beach. Ici, bien loin de l’agitation et de l’effervescence qui règne à toute heure à Tonsaï, nous avons découvert le plaisir de se retrouver dans un bungalow moderne et tout confort littéralement les pieds dans l’eau. Si vous choisissez vous aussi de vous rendre sur cette île parmi les plus belles de Thaïlande, le Paradise Resort Phi Phi ne vous décevra pas. 

N’hésitez pas à partir à la découverte des îles et îlots qui font de Koh Phi Phi l’un des plus beaux ensembles d’îles de Thaïlande

Marie

Mais Koh Phi Phi, ce n’est pas que la plage, les beaux hôtels et la farniente. C’est également un archipel où la nature est luxuriante et où les fonds marins sont pleins de surprises. Avant de prendre le large et de partir à la découverte des beautés qui entourent Phi Phi Don, prenez quelques instants pour vous rendre au point culminant de l’île. Le View Point, comme il est appelé ici, vous permettra de mieux appréhender le cadre dans lequel vous vous trouvez et de profiter d’un panorama exceptionnel sur Koh Phi Phi. Si vous le pouvez, restez jusqu’au coucher du soleil. Le spectacle y est alors exceptionnel. 

Après avoir découvert le cœur de l’île, n’hésitez pas à partir à la découverte des îles et îlots qui font de Koh Phi Phi l’un des plus beaux ensembles d’îles de Thaïlande. La plupart des hôtels vous proposeront de réserver pour vous une excursion d’une demi-journée ou d’une journée complète. Il s’agit d’une solution intéressante puisqu’elle permet de discuter quelque peu le tarif avec l’hôtelier, mais ne vous permet en revanche pas d’anticiper les réservations et donc d’avoir la garantie qu’une place sera disponible. Si vous êtes du genre prévoyant, il est également possible de réserver en amont des excursions à la découverte des îles Koh Phi Phi. 

Enfin, si vous êtes amateur de plongée sous-marine, ne ratez surtout pas les fonds marins qui entourent les îles Koh Phi Phi. D’après les connaisseurs, il s’agit d’un des plus beaux spots de plongée au monde

Malgré tout, si Koh Phi Phi a beaucoup d’atouts, l’île principale reste l’un des lieux les plus touristiques de Thaïlande et ne plaira que moyennement à ceux qui sont en quête de tranquillité. Il faut également avoir en tête que Koh Phi Phi est peut-être l’île la plus chère de Thaïlande et que, à part dans le village de Tonsaï, les prix des hébergements ont tendance à s’envoler pendant la haute saison. 

Enfin, il faut aussi avoir en tête que, comme sur beaucoup d’autres îles de Thaïlande, Koh Phi Phi n’est pas un lieu qu’il convient de visiter toute l’année. En effet, en dehors de la saison sèche qui s’étend le plus souvent de novembre à mai-juin, l’île est soumise à la mousson qui arrose régulièrement Koh Phi Phi d’averses torrentielles. Si vous êtes à la recherche du meilleur compromis climat/basse saison touristique, il semble que les mois de novembre, avril et mai représentent la fenêtre de tir idéale pour éviter les prix trop hauts tout en échappant aux trombes d’eau qui peuvent s’abattre sur Koh Phi Phi. 

La plage de Long Beach à Koh Phi Phi en Thaïlande

Inscrivez-vous à notre newsletter

Pour être tenu informé de la sortie de nos prochains articles dédiés à la Thaïlande !

Koh Yao Noi, une île rurale au milieu de la baie de Phang Nga

Par Marie du blog “Perspectives de Voyage

Koh Yao Noi aura été sans aucun doute le coup de cœur de notre road trip en Thaïlande

Il faut dire que nous nous sommes retrouvées ici plongées au cœur d’une île rurale où le tourisme est une activité largement secondaire. La grande majorité des habitants de Koh Yao Noi vivent de l’agriculture, de l’élevage de bétail ou encore de la pêche. Les complexes hôteliers sont d’ailleurs encore extrêmement rares et les hébergements pour les touristes prennent alors plutôt l’allure de petits hôtels ou, plus souvent encore, de petites guest houses gérées par les habitants de l’île.  

Une fois débarquées à Manoh Pier tout au sud de l’île de Koh Yao Noi. Nous avons tout de suite ressenti une vraie quiétude à Koh Yao. Ici, rien ou presque ne semble avoir été pensé pour les touristes. Après avoir passé plus de deux semaines dans la frénésie des hauts lieux du tourisme thaïlandais, la différence était criante. Et très rapidement, la magie a opéré. Nous nous sommes senties particulièrement à l’aise sur cette grande île perdue entre Phuket et Krabi. Notre scooter est vite devenu notre meilleur allié et nous avons parcouru l’île dans tous les sens à la découverte d’un visage de la Thaïlande que nous ne connaissions pas encore. 

Une Thaïlande rurale, à majorité musulmane, où les temples cèdent la place aux mosquées, littéralement tournées vers la mer et où les spécialités culinaires intègrent des touches venues du moyen-orient, ce qui n’est pas pour nous déplaire ! 

Nous avons passé 3 jours hors du temps, où nous avons presque fini par avoir l’impression de vivre ici depuis longtemps tant nos petites habitudes ont été prises rapidement. 

Alors, si vous êtes à la recherche d’une île de Thaïlande calme, authentique mais aussi rapidement accessible en bateau depuis Krabi, Koh Phi Phi ou Phuket, l’attachante île thaïlandaise de Koh Yao Noi est l’île qu’il vous faut. 

Ici, en plus de partir à la découverte de l’île, vous pourrez profiter de son emplacement idéal pour une journée d’excursion à la découverte de la sublime baie de Phang Nga

Un point de vigilance quand même : comme pour toutes les îles de Thaïlande, il n’est pas recommandé de découvrir Koh Yao Noi à n’importe quel moment de l’année. Si vous en avez la possibilité, venez ici pendant la saison sèche qui court de décembre à avril environ. Même s’il s’agit de la haute saison, les tarifs n’ont ici rien à voir avec ceux pratiqués sur d’autres îles de Thaïlande plus connues du grand public et vous aurez ainsi la quasi certitude d’être accompagné par le soleil et la chaleur durant tout votre séjour. 

Un vrai coup de cœur pour tous ceux qui sont à la recherche d’un petit coin tranquille, isolé du reste du monde, dans une nature préservée ! 

Retrouvez notre article complet pour tout connaître de Koh Yao Noi et préparer au mieux votre séjour.

L'île de Koh Yao Noi
La faune de l'Ile de Koh Yao Noi en Thaïlande
Visiter l'Ile de Koh Yao Noi

Koh Ngai – île Trang

Par Lise du blog “Making The Road

Si il y a une île qui m’a marquée parmi celles que j’ai pu visiter lors de mon voyage de 2 semaines en Thaïlande, c’est bien celle de Koh Ngai également connue sous le nom de Ko Hai

Koh Ngai se trouve sur la côte sud de la Thaïlande au beau milieu de la mer d’Andaman.

On y va pour s’isoler et profiter au maximum de la détente que procurent de tels paysages encore préservés. Il y a juste la mer et le sable avec quelques hôtels, restaurants et un petit centre de plongée. L’île est peu touristique par rapport à d’autres destinations mais il faut dire qu’il y a également peu de choses à faire sur Koh Ngai. Plage, baignade et plongée sous-marine restent de loin les activités favorites des voyageurs à la découverte de cette jolie île thaïlandaise. 

Pas de village ici et la principale source de revenu de l’île est de loin le tourisme. Un tourisme tranquille et calme pour un voyage avec ou sans enfant. 

J’ai beaucoup aimé cette île pour m’y reposer et profiter des fonds marins, il y a avait aussi une très bonne ambiance calme et sympathique. Une petite plage sauvage à 15 minutes de marche et des belles possibilités de plongées et de visites des autres îles autours. 

L’île étant très petite et non développée excepté les hôtels en bord de plage, il n’y a pas de voiture ni de scooter, on s’y déplace donc à pied. Je conseille d’y rester quelques jours, deux ou trois pour s’y poser et se relaxer.

Situé dans la province de Krabi, on y accède par Trang ou comme j’ai pu le faire directement par Koh Lanta . La meilleure période pour venir à Koh Ngai est de décembre à mars.

J’ai logé dans des bungalows très rustiques et très abordables avec une super ambiance durant cinq jours. Il y a aussi d’autres possibilités avec des prestations plus élevées.

Vue sur un ilôt sur l'île de Koh Ngai
Crédit photo : Making The Road
Vue sur la plage de Koh Ngai
Crédit photo : Making The Road

Remerciements

Et voilà, c’est déjà la fin de cet article. Il a été créé en collaboration avec 8 blogueurs voyages, pour vous inspirer et vous aider à trouver l’île de Thaïlande qui vous correspond le mieux ! 

Nous tenons à remercier chaque participant pour le temps passé à nous écrire au sujet de leur île préférée de Thaïlande et leurs photos magnifiques, qui nous permettent de commencer à voyager depuis chez nous.

Merci à Mélissa du blog “Mel Loves Travels”, Sybille et Sylvain du blog « Nos Coeurs Voyageurs« , Romain du blog « Thaïlande et Asie« , Manon du blog « Voyageons le Monde« , Elen du blog « Voyager Connecté » et Lise du blog “Making The Road  pour leur participation à cet article dédié aux plus belles plages de Thaïlande.

N’hésitez pas à consulter tous leurs magnifiques blogs pour trouver l’inspiration pour vos futurs voyage, et à les suivre sur leurs différents réseaux sociaux. Tous vous partagent leurs voyages avec passion pour vous permettre de faire les plus belles découvertes.

DeS questions sur cet article ?

Nous espérons que vous avez aimé cet article et qu’il vous sera utile pour choisir l’île de Thaïlande que vous allez visiter ! Malgré toutes ces informations, s’il reste encore quelques zones d’ombre, n’hésitez pas à nous en faire part en commentaire. C’est toujours un plaisir pour nous de vous répondre et de vous aider à préparer vos voyages 😊❤️

Si vous avez aimé cet article, ou s’il vous a été utile, vous pouvez également nous laisser un petit mot en commentaire ou nous le signaler en lui attribuant 5 étoiles ! Cela nous fait toujours très plaisir.

Si vous le souhaitez, pensez à épingler notre article sur Pinterest 📌 pour le conserver précieusement. Vous pouvez également le partager facilement sur les réseaux sociaux avec les boutons juste en dessous pour aider d’autres futurs voyageurs.

Votre soutien pour nous aider à diffuser nos articles nous est très précieux 😊

Épinglé pinterest Thaïlande
Vous avez aimé cet article ? Dites-le nous avec 5 étoiles !
Note : 5/5 - 4 avis

4 réponses

  1. Félicitations pour votre blog.
    Articles extrêmement précis et bien construit, variés etc…
    Beaucoup de conseils objectifs
    Utile ++++
    Merci pour votre aide
    Cordialement,

    1. Bonjour,
      Merci infiniment pour votre message. C’est dans l’unique but de rendre service à d’autre voyageur que nous avons créée ce site internet. Heureuse de voir que vous y trouvez de l’aide !
      À bientôt,
      Marie

  2. Bonsoir,

    Merci pour toutes ces précisions !
    J’ai encore Quelques hésitations sur le choix final de l’île sur laquelle nous poser pendant 3/4 jours, notamment à cause de la météo.

    Sachant que nous souhaitons partir du 12 au 16/12 pour profiter du snorkeling/plongée, quelle serait selon vous le meilleur compromis entre : Koh Tao, Koh Phi phi, Phuket à L’ouest, ou Koh Chang ? 🙂

    Très belle soirée,
    Sandrine

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partagez cet article !

Découvrez d'autres articles qui pourraient vous intéresser
blog de voyage

Perspectives de voyage

Le blog voyage qui sort des sentiers battus

Notre objectif ?
Vous aider à découvrir la France et le monde grâce à nos conseils et idées pour organiser vos prochaines escapades 🇫🇷 🌎

Marie Morin, Perspectives de voyage

Salut, moi c'est Marie !

Avec Anne, nous avons créé Perspectives de voyage pour partager nos découvertes et sommes rapidement devenues blogueuses voyage professionnelles ! Nous sommes désormais également auteures de guides de voyage pour la maison d’édition Hachette Tourisme et avons auto-édité 15 guides de voyage et un carnet de voyage. Nous sommes ravies de vous accueillir sur notre blog voyage. En 2022, vous avez été près d’un million à nous rendre visite !

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir nos articles et actualités !

Booking.com

Notre quotidien et nos plus beaux voyages en direct, en vidéo et en photos !