Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Macareux depuis les falaises de Latrabjarg

Itinéraire Islande : 3 idées de circuit. 7 jours / 10-15 jours / 1 mois

Article mis à jour le

Lorsque nous avons décidé de réserver nos billets pour un voyage en Islande pour la première fois, ce voyage nous semblait un peu fou. Comme si nous nous apprêtions à nous envoler vers une contrée lointaine, sauvage et inaccessible dont nous ignorions tout… Pourtant, l’Islande n’est qu’à 3 heures et demie en avion de Paris. Une fois sur place, les paysages sauvages de l’île s’avèrent également très accessibles pour peu que vous soyez motorisé. Alors, si comme nous cette île mystérieuse vous fait rêver, n’hésitez pas. Depuis ce premier itinéraire à la découverte de l’Islande, l’île est devenue notre pays coup de cœur et nous y sommes retournées 3 fois. Dans cet article, nous vous proposons 3 idées de circuit, des itinéraires à suivre en Islande pour découvrir tous les secrets du pays, en fonction du temps dont vous disposez.

3 idées de circuit pour vos voyages en Islande

Il y a indéfectiblement quelque chose de particulier qui nous lie à l’Islande. Notre premier road trip en Islande a été une révélation : nous sommes tout de suite tombées sous le charme de ce pays exceptionnel aux paysages extraordinaires. Nous avons été éblouies par les paysages. Fascinées par les glaciers. Émerveillées par les champs de lave, par les fjords majestueux, les plages de sable noir et les icebergs.

Deux ans plus tard, nous étions de retour pour explorer les coins les plus reculés du pays, et l’Islande nous offrait un cadeau inoubliable : l’éruption du Fagradalsfjall

À peine quelques mois plus tard, nous voici reparties pour un nouvel itinéraire en Islande ! Cette fois-ci, c’est une mission bien particulière qui nous attend : nous sommes envoyées par la maison d’édition Hachette pour écrire la mise à jour du Guide Evasion Islande ! Nous partons à la recherche de belles adresses et de pépites méconnues à faire découvrir à nos lecteurs. Après la publication de notre propre guide de voyage auto-édité, c’est une belle reconnaissance !

Éruption du Fagradalsfjall en 2022

Dans cet article, nous avons choisi de détailler pour vous 3 idées d’itinéraires à suivre en Islande en fonction du temps dont vous disposez, basés sur nos propres voyages et nos connaissances du pays : 

Ces idées d’itinéraire peuvent être complétées par les informations disponibles dans notre guide à télécharger.

Profitez d’un guide de voyage avec un itinéraire clé en main !

Planifier son itinéraire en Islande prend beaucoup de temps et votre séjour doit être préparé avec minutie. L’Islande est un pays exigeant où la météo peut être capricieuse et où il est important que tout soit bien préparé en amont du séjour. Itinéraire précis, points de chute et réservations des hébergements, location de véhicule, activités et excursions… Tout cela demande une sacré organisation !

Pour vous faciliter la tâche et pour que vous soyez parfaitement autonome sur place, nous avons créé pour vous un Carnet de route à télécharger. Ce guide de voyage vous propose des itinéraires de voyage clé en main avec toutes les informations nécessaires au bon déroulé du séjour. Vous n’avez plus qu’à vous laisser porter !

Que vous partiez, une semaine, deux semaines ou plus, ce Carnet de route s’adapte à votre rythme. Tout y est consigné : Étapes, temps de trajet, lieu où loger, activité à faire, budget prévisionnel… Et bien sûr toutes les informations pratiques à connaître avant de se lancer à la découverte de l’Islande ! 

Itinéraire de 7 jours en Islande : Le sud de l’Islande

Difficile de trouver l’itinéraire parfait pour un séjour d’une semaine en Islande ! Les possibilités sont infinies  : Faire le tour de l’île ? C’est possible, mais ce sera très intense et il faut vraiment 7 jours pleins sur place avec un retour le 8ème jour pour faire le tour de l’Islande en une semaine (c’est d’ailleurs la base de l’itinéraire que nous proposons dans notre guide et qui est complétée avec des suggestions pour ralentir le rythme et faire un voyage plus long).

Pour un premier voyage d’une semaine en Islande, mon conseil serait plutôt de vous concentrer sur le sud de l’Islande et le Cercle d’Or. Certes, ce sont les régions les plus touristiques de l’Islande, mais pour une bonne raison : le sud de l’Islande regorge de paysages extraordinaires, proches les uns des autres et facilement accessibles. Avec un circuit de 7 jours, vous pourrez admirer glaciers, cascades, volcans et plages de sable noir sans faire trop de route et sans vous épuiser.

Résumé du circuit de 7 jours en Islande

  • Jour 1 – Reykjavik – Nuit à Reykjavik
  • Jour 2 – Le Cercle d’Or – Nuit à Flúðir
  • Jour 3 – La route jusqu’à Vík – Nuit à Vík
  • Jour 4 – Les alentours de Vík – Nuit à Vík
  • Jour 5 – La route du Vatnajökul – Nuit à proximité de Jökulsárlón
  • Jour 6 – Route jusqu’à Vík – Nuit à Vík
  • Jour 7 – La péninsule de de Reykjanes – Nuit à Keflavik

Détails du circuit de 7 jours en Islande

Étape 1 : Itinéraire Keflavik ➡️ Reykjavik // 45 minutes de route, 50 km

Depuis l’aéroport situé sur la péninsule de Reykjanes, vous rejoindrez facilement Reykjavik. La capitale islandaise est située à environ 45 minutes de route de l’aéroport. Vous pouvez choisir de louer directement votre voiture à l’aéroport pour commencer votre itinéraire, ou d’emprunter une navette qui vous mènera directement à Reykjavik. La ville est petite, une journée suffit pour la découvrir lors d’un premier voyage.

Les endroits à ne pas manquer à Reykjavik : 

  • La vieille ville, avec ses rues piétonnes, ses façades colorées et ses œuvres de street art. Le centre historique se concentre autour des rues Skólavörðustígur, Njalsgata et de la place Ingolfstorg. Si vous avez le temps, vous pouvez poursuivre la visite jusqu’au lac Tjörnin pour admirer la nature en plein cœur de la ville !
  • L’église Hallgrímskirkja, emblème de Reykjavik, en forme de fusée. L’entrée est gratuite mais l’accès au sommet est payant (1 000 ISK). De là-haut, vous avez un panorama imprenable sur Reykjavik !
  • Le front de mer, de la belle sculpture de Solfar à l’impressionnante salle de concert Harpa.
  • Le Sky Lagoon, le nouveau spa de Reykjavik qui veut concurrencer le Blue Lagoon (Pensez à réserver !)
  • FlyOver Iceland, la nouvelle attraction de Reykjavik pour en prendre plein les yeux en survolant les plus beaux paysages d’Islande à bord d’un simulateur de vol. 
Hallgrímskirkja, église emblématique de Reykjavik
Sólfar, sculpture en bord de mer à Reykjavik
Sources chaudes en Islande
Sky Lagoon, spa géothermique à Reykjavik
Street-art dans les rues de Reykjavik
Où dormir à Reykjavik ?

Grâce à nos trois voyages en Islande et nos recherches de bonnes adresses pour le guide Evasion Islande, nous avons eu la chance de découvrir de nombreux hébergements en Islande et à Reykjavik. Voici quelques bonnes adresses que nous vous recommandons :

Notre recommandation d’hôtels à Reykjavik

En plein centre

Avec parking

Petits budgets

Étape 2 : Itinéraire Reykjavik ➡️ Cercle d’Or ➡️ Flúðir // 2 heures de route, 150 km

Après la visite de Reykjavik, je vous conseille de poursuivre votre itinéraire de 7 jours en Islande par la visite du célèbre Cercle d’Or. La région est très touristique mais concentre certains des sites les plus impressionnants d’Islande. On peut facilement passer deux à trois jours dans cette région, mais si vous n’avez qu’une semaine pour votre itinéraire en Islande, une journée vous permettra déjà d’appréhender les principaux sites

Les endroits à ne pas manquer dans le Cercle d’Or :

  • Le parc national de Thingvellir et ses impressionnantes failles qui séparent les plaques tectoniques nord-américaine et eurasienne. Il est possible de plonger dans la faille de Silfra pour une expérience inoubliable !
  • Le site géothermique de Geysir et son impressionnant geyser qui jaillit toutes les 10 minutes environ, propulsant l’eau à près de 20 mètres de haut. Impressionnant !
  • La cascade Gullfoss qui précipite les eaux de la rivière Hvítá dans une faille de 32 mètres de haut et 70 mètres de large !
  • Le Secret Lagoon, une piscine chauffée dans un environnement naturel (bien moins onéreuse que le Blue Lagoon) et parfaite pour un moment en famille grâce à son ambiance décontractée. Attention, cette piscine n’a de secret que son nom : en haute saison, réservation indispensable.
 

Si vous avez plus d’une journée pour visiter le Cercle d’Or, vous pourrez compléter votre itinéraire par :

  • La cascade de Brúarárfoss, absolument splendide avec ses eaux turquoise, que l’on atteint grâce à une randonnée de 3,5 km (comptez 2 à 3 heures pour faire l’aller-retour).
  • Le cratère Kerið avec son impressionnante caldeira colorée et son lac bleuté.
  • La rivière chaude de Reykjadalur, que l’on atteint grâce à une magnifique randonnée de 3,5 km (comptez là aussi 2 à 3 heures pour faire l’aller-retour). Il est possible de se baigner dans la rivière dont une partie a été aménagée à cet effet !
La cascade de Brúarárfoss
Où dormir dans le Cercle d’Or ?

Plusieurs possibilités s’offrent à vous pour loger dans le Cercle d’Or, mais la ville de Flúðir me semble être une bonne option pour loger à mi-chemin entre les sites majeurs du Cercle d’Or et la route vers le sud de l’Islande que vous emprunterez pour la suite de votre itinéraire.

Loger à Fludir

Coup de coeur

Mosas cottages, chalets individuels confortables avec jacuzzi !

Les meilleurs hébergements

Les hébergements les mieux notés à Fludir

Étape 3 : Itinéraire Flúðir ➡️ Vik // 2 heures de route, 160 km

La route jusqu’à Vik concentre quelques-uns des sites les plus connus et majestueux d’Islande. Comptez au moins une journée pour faire la route jusqu’à Vik depuis le Cercle d’Or et vous arrêter pour admirer les merveilles de la nature qui se trouvent ici. Vous pouvez facilement ajouter une journée supplémentaire autour de Vik à votre itinéraire pour ralentir le rythme du voyage tellement la région est riche en points d’intérêt ! 

Sur la route entre le Cercle d’Or et Vik, vous pourrez notamment admirer : 

  • Seljalandsfoss, une cascade très connue car il est possible de passer derrière le rideau d’eau. Autant vous prévenir pour que vous ne soyez pas déçus : il y a énormément de monde ici, et il faut souvent faire la queue pour espérer passer derrière le voile de la cascade. L’expérience est sympathique, mais vous en ressortirez forcément trempés ! À noter également que le parking est payant. Vous pouvez admirer d’autres cascades en suivant le chemin qui longe la falaise, notamment Gljúfrafoss, cachée dans un étroit canyon. 
  • Skógafoss, assurément l’une des plus belles cascades d’Islande (c’est ma préférée !). Très touristique aussi, mais il y a plus d’espace pour admirer la cascade. Prenez le temps de monter au sommet par l’escalier qui se trouve à droite : tout en haut, la vue est magnifique et le chemin continue sur plusieurs kilomètres. On peut y admirer de nombreuses autres cascades et la foule se dissipe peu à peu (c’est en fait le début du Fimmvörðuháls, un trek qui relie Skógafoss à Þórsmörk). À quelques centaines de mètres de Skógafoss, Kvernufoss est également une jolie petite cascade à découvrir, beaucoup moins connue que sa grande sœur !
  • Le Sólheimajökull, un glacier que j’aime beaucoup car il est strié de cendres noires issues des éruptions successives du terrible volcan Katla, caché sous la couronne de glace. La fonte du glacier donne naissance à un joli lagon parsemé d’icebergs qui se transforme en rivière. Vous y verrez souvent de nombreux groupes venus pratiquer la randonnée sur glacier (à tester si vous en avez la possibilité !). En dehors de cela, le site reste raisonnablement fréquenté. 
  • Le Sólheimasandur, une carcasse d’avion de l’US Navy, abandonné là suite à un incident technique qui l’avait obligé à opérer un atterrissage d’urgence. On y accède à pied (4 km) ou en navette (payante). 
La cascade Skogafoss

Une fois arrivés à Vik, ne manquez pas : 

  • La plage de Reynisfjara, avec son sable noir, ses orgues basaltiques et ses stacks plantés dans la mer. La plage est magnifique mais faites attention, les vagues ici sont dangereuses et l’on déplore régulièrement des accidents mortels… Soyez prudents et suivez les consignes de sécurité indiquées sur les panneaux.
  • Dyrhólaey, un incroyable promontoire de 120 mètres de haut tout au bout d’une presqu’île. Il y a deux accès en arrivant, soit à droite pour monter jusqu’au phare (panorama incroyable de là haut !), soit tout droit pour continuer jusqu’aux falaises (c’est ici que l’on peut observer des macareux en été !). 
  • Prenez également le temps de monter jusqu’à l’église de Vik et même encore un peu plus haut, jusqu’au cimetière. Vous vous offrirez une vue magnifique sur la ville, ses plages de sable noir et ses falaises !
Église et ville de Vik
Les falaises de Dyrholaey
Coucher de soleil sur la plage de Reynisfjara
Macareux sur les falaises de Dyrholaey
Où dormir à Vik ?

Bien que la ville soit de taille modeste, on trouve tout de même à Vik de nombreux hébergements pour tous les budgets, ce qui en fait une étape incontournable lors d’un road trip en Islande. Voici une petite sélection de ceux que nous avons pu découvrir : 

Notre recommandation d’hébergements à Vík í Mýrdal

Haut de gamme avec vue sur la mer

Petits chalets très confortables

Pour les plus petits budgets

Étape 4 : Itinéraire Vik ➡️ Jökulsárlón // 2h30 de route, 193 km

En poursuivant votre itinéraire sur la côte sud de l’Islande, vous atteindrez bientôt le Vatnajökull, le plus grand glacier d’Islande ! C’est une portion de route exceptionnelle qui s’offre à vous, le géant de glace se dévoilant peu à peu à l’horizon.

Nous vous conseillons de rouler jusqu’au lagon de Jökulsarlon, en vous arrêtant aux points suivants : 

  • Fjaðrárgljúfur Canyon, un magnifique canyon verdoyant aménagé avec des plateformes pour pouvoir admirer la vue. Le site est devenu très touristique suite à un clip de Justin Bieber mais reste malgré tout splendide. 
  • Svartifoss, une cascade située dans le parc national de Skaftafell, entourée d’incroyables formations d’orgues basaltiques. Comptez environ 1h30 pour faire l’aller-retour. Le parc national de Skaftafell offre de nombreuses autres possibilités de randonnées. Parking payant. 
  • Svínafellsjökull, une langue glaciaire du glacier Vatnajökull. Il y a quelques années, on atteignait par une piste de 2 km qui permettait de grimper sur le côté du glacier et de le surplomber. Cet accès semble désormais interdit, mais un deuxième accès mène au lagon qui s’est formé au pied du glacier en une courte marche.  
  • Fjallsárlón, aussi surnommé (par moi même 😆) “le petit Jökulsarlon”. Il s’agit d’une lagune glaciaire plus petite que celle de Jökulsarlon. L’endroit est magnifique avec ses milliers d’icebergs et le front du glacier très proche, mais malheureusement de plus en plus connu et fréquenté.
  • Jökulsárlón, la perle de l’Islande. Un immense lac qui fait la jonction entre le Vatnajökull et l’océan, sur lequel dérivent des milliers d’icebergs. N’hésitez pas à consulter notre article dédié avant de visiter le site ! C’est également d’ici que partent la plupart des excursions pour randonner sur le glacier ou visiter une grotte de glace
  • Diamond Beach, la plage de sable noir située juste à côté de Jökulsárlón, sur laquelle viennent s’échouer les icebergs rejetés par l’océan, comme des milliers de diamants.
kayak sur le lac de jokulsarlon
Svartifoss
VatnaJökull
Grotte de glace
Diamond Beach
Où dormir à Jökulsárlón ?

Il y a en fait très peu de logements à proximité de Jökulsárlón. Les plus proches se trouvent au niveau du hameau de Reynivellir. Réservation indispensable en amont du séjour, le plus tôt possible. Sinon, vous devrez sûrement pousser la route jusqu’à Höfn pour trouver un hébergement. 

NOTRE SÉLECTION D'HÉBERGEMENTS À PROXIMITÉ DE JÖKULSÁRLÓN

GERDI GUESTHOUSE

EKRA GLACIER LAGOON

REYNIVELLIR II

Étape 5 : Itinéraire Jökulsárlón ➡️ Keflavik (sur 2 jours) // 5h30 de route, 420 km

Une fois arrivés à Jökulsárlón, deux possibilités s’offrent à vous : continuer vers l’est pour faire le tour de l’Islande ou bien faire demi-tour. Nous recommandons au moins une dizaine de jours pour faire le tour de l’Islande (bien que nous l’ayons nous même fait en 8 jours lors de notre premier voyage, c’est d’ailleurs l’itinéraire sur lequel s’appuie notre guide, mais le rythme était tout de même très soutenu par rapport à l’itinéraire que nous vous proposons ici et qui vous permettra de prendre davantage votre temps). 

Sur la route du retour, vous pourrez vous arrêter aux endroits auxquels vous n’aurez pas eu le temps de vous arrêter à l’aller pour couper la route. Comptez environ 2h30 et 200 km pour retourner à Vik (où vous pourrez de nouveau passer la nuit) depuis Jökulsárlón, puis 3h15 pour rejoindre l’aéroport de Keflavik sur la péninsule de Reykjanes. N’hésitez pas à prendre le temps de visiter cette péninsule qui offre elle aussi de beaux paysages pour profiter de la fin du voyage. 

Voici les endroits à ne pas manquer sur le Péninsule de Reykjanes : 

  • Blue Lagoon, le spa le plus couru d’Islande, connu pour ses eaux bleues laiteuses incroyable ! Parfait pour profiter une dernière fois des plaisirs de l’Islande avant de reprendre l’avion. Pas donné, réservation impérative.  
  • Le site de l’éruption du Fagradalsfjall, dont vous avez forcément vu les images après les éruptions de 2021 (notre plus beau souvenir Islandais) et de 2022. Fascinant d’admirer les champs de lave nouvellement formés (accessibles en 10 minutes depuis le parking) et les cratères (plusieurs randonnées possibles). 
  • Le lac Kleifarvatn, un très grand lac aux plages de sable noir
  • Le site géothermique de Seltùn, magnifique avec ses sources chaudes bouillonnantes, ses solfatares et ses marres de boue.
  • Le lac Graenavatn, dont les eaux bleues occupent le centre d’un ancien cratère
  • Le pont entre deux continents, une passerelle qui permet de traverser l’immense faille qui sépare les plaques tectoniques eurasiennes et américaines.  
  • Les falaises de Krysuvikurberg qui s’étendent sur 15 kilomètres et jusqu’à 50 mètres de haut par endroit, où viennent nicher des milliers d’oiseaux et notamment des macareux. 
  • Le site géothermique de Gunnuhver, d’où se dégagent d’impressionnantes colonnes de fumées qui témoignent encore fois de la forte activité volcanique de la péninsule.
Le site de l'éruption du Fagradalsfjall
Où dormir sur la péninsule de Reykjanes ?

En fonction de l’heure de votre vol retour, vous aurez peut-être besoin de trouver un logement à proximité de l’aéroport avant de quitter l’Islande. La meilleure solution pour loger sur la péninsule de Reykjanes reste Keflavik où se concentre la très grande partie de l’offre hôtelière. Nous avons beaucoup aimé l’hôtel Duus qui propose des prix abordables, une réception ouverte 24h/24 et le petit déjeuner à partir de 4h du matin pour les vols matinaux. 

Loger à Keflavik

Notre recommandation

Hôtel Duus

Les meilleurs hébergements

Les hébergements les mieux notés à Keflavik

Idées alternatives pour un itinéraire de 7 jours en Islande

L’Islande est un pays plein de promesses et il existe évidemment une multitude d’options pour un circuit de 7 jours en Islande. Nous vous avons conseillé ci-dessus un itinéraire dans le sud de l’Islande, mais il existe évidemment de multiples autres possibilités comme par exemple : 

  • Un itinéraire à la découverte de la péninsule de Snaefellsnes : Vous pourriez par exemple passer 1 journée à Reykjavik, 2 jours dans le Cercle d’Or, 2 à 3 jours sur la péninsule de Snaefellsnes, 1 journée sur la péninsule de Reykjanes  
  • Un itinéraire à la découverte des Hautes Terres (uniquement en été) avec : 1 journée à Reykjavik, 2 jours dans le Cercle d’Or, 1 journée à Kerlingarfjöll, 2 jours au Landmannalaugar, 1 journée sur la péninsule de Reykjanes
  • Un itinéraire autour de l’île (intense mais extraordinaire), à découvrir dans notre itinéraire clé en main

Itinéraire de 10 à 15 jours en Islande : Le tour de l’île et les hautes terres

Vous avez prévu un voyage de 10 à 15 jours en Islande et vous vous demandez quel itinéraire suivre ? S’il s’agit de votre premier voyage sur cette île exceptionnelle, nous vous recommandons vraiment d’en profiter pour faire le tour de l’île ! Il y aura beaucoup de route, certes, mais en Islande, elle fait partie intégrante du voyage et vous en prendrez plein les yeux !

N’oubliez pas que pour préparer votre voyage, vous pouvez aussi vous appuyer sur notre itinéraire clé en main, bien plus approfondi que dans cet article, qui vous détaille jour après jour l’itinéraire à suivre avec l’ensemble des points d’intérêt à ne pas manquer, les temps de trajet entre chaque site, les endroits où dormir, et les informations pratiques pour visiter chaque site mentionné.

Ci-dessous, je vous ai détaillé notre recommandation d’itinéraire pour 10 jours de voyage en Islande, en incluant des idées pour passer jusqu’à 7 jours supplémentaires pour un circuit qui durerait jusqu’à 17 jours. Vous pouvez donc piocher parmi les idées “additionnelles” pour ajouter des jours supplémentaires en fonction du temps dont vous disposez !

Résumé du circuit de 10 à 15 jours en Islande

  • Jour 1 – Reykjavik – Nuit à Reykjavik
  • Jour 2 – Le Cercle d’Or – Nuit à Flúðir
    • + 1 jour au Landmannalaugar – Nuit à Flúðir
  • Jour 3 – La route jusqu’à Vik – Nuit à Vik
  • Jour 4 – Les alentours de Vik – Nuit à Vik
  • Jour 5 – Route jusqu’à Höfn – Nuit à Höfn
    • + 1 jour à Höfn – Nuit à Höfn
  • Jour 6 – Route jusqu’à Egilsstadir – Nuit à Egilsstadir
    • + 1 jour dans les fjords de l’Est – Nuit à Egilsstadir
  • Jour 7 – Route jusqu’à Mývatn – Nuit à Mývatn
  • Jour 8 – Les alentours du lac Mývatn – Nuit à Mývatn ou Húsavík
    • + 1 jour sur la péninsule de Tröllaskagi – Nuit à Siglufjörður
  • Jour 9 – Route jusqu’à Laugarbakki – Nuit à Laugarbakki
    • + 1 jour sur la piste F35 jusqu’au Kerlingarfjöll – Nuit dans le Cercle d’Or
    • + 1 à 2 jours sur la péninsule de Snaefellsnes – Nuit à Grundarfjörður
  • Jour 10 – Route jusqu’à Keflavik – Nuit à Keflavik

Détails du circuit de 10 à 15 jours en Islande

Étape 1 : Itinéraire Keflavik ➡️ Höfn (5 à 7 jours) // 8h30 de route, 630 km

Je ne détaille pas cette “étape” du circuit car il s’agit de la même que celle proposée et décrite juste au-dessus dans l’itinéraire de 7 jours en Islande qui vous fera donc passer par Reykjavik et le Cercle d’Or, avant de poursuivre vers le sud du pays.

Par rapport à l’itinéraire proposé pour un circuit d’une semaine, vous pouvez toutefois ajouter si vous le souhaitez une journée au Landmannalaugar : 

  • Depuis Flúðir, vous pouvez rejoindre le Landmannalaugar en environ 2 heures de route (4×4 obligatoire). Vous aurez le choix entre deux itinéraires. Le plus facile passe par la piste 208 nord et ne comporte pas de gués. Le plus difficile passe par la piste 225 qui est absolument exceptionnelle, mais vous obligera à passer 3 gués. Une fois sur place, vous aurez le choix entre de nombreuses randonnées (de quelques heures à des treks de plusieurs jours). L’une des plus célèbres est la randonnée de Bláhnúkur (6 km, 2h30 environ) que l’on peut enchaîner avec la randonnée de Brennisteinsalda (2 heures supplémentaires, randonnée de 9,7 km au total).

 

Pour la suite, continuez comme pour l’itinéraire précédent pour la première partie du voyage en passant par Vik, mais au lieu de vous arrêter à Jokulsarlon le cinquième jour, poursuivez la route jusqu’à Höfn où vous pouvez si vous le souhaitez passer deux nuits pour ralentir un peu le rythme du voyage (1 nuit après l’étape entre Vik et Jokulsarlon et éventuellement 1 nuit supplémentaire pour découvrir les alentours de Höfn). 

Dans les environ de Höfn, vous pourrez notamment découvrir : 

  • Le Vestrahorn, un site payant (900 ISK), ce qui est rare en Islande, mais absolument exceptionnel avec sa plage de sable noir qui s’étend au pied de montagne acérées. À marée basse, l’eau stagnant sur la plage tend un miroir aux montagnes et offre un tableau splendide !
  • Heinabergsjökull, une lagune glaciaire surmontée d’un glacier difficile à trouver mais qui offre un avantage unique : on y est absolument seuls au monde !
  • Hoffellsjökull, là encore une lagune glaciaire peu connue, un peu plus facile à trouver que la précédente.
Vestrahorn
Landmannalaugar
Heinabergsjökull
Où dormir à Höfn ?

À Höfn et aux alentours, l’offre d’hébergement est riche et vous trouverez facilement de quoi vous loger. Notre logement favori dans la région est toutefois un peu excentré de la ville, il s’agit de petits chalets privés et confortables avec une vue exceptionnelle sur le Vatnajökull !

Notre recommandation d’hébergements à Höfn

Chalets avec vue sur le glacier

Chambre d’hôtes & accueil charmant

Pour les plus petits budgets

Étape 2 : Itinéraire Höfn ➡️ Egilsstaðir // 3h30 de route, 250 km

La route qui longe le sud des fjords de l’Est est une route absolument magnifique ! Toutefois, il y a finalement peu de points d’intérêt où s’arrêter avant Egilsstaðir au-delà des panoramas exceptionnels qu’elle dévoile.  

Vous pourrez malgré tout faire une pause dans les petits villages colorés que vous croiserez sur votre chemin, comme Djúpivogur et Stöðvarfjörður

C’est autour d’Egilsstaðir que se concentrent la majorité des points d’intérêt de la région, et notamment : 

  • Seyðisfjörður, un petit village très photogénique niché au fond d’un fjord, à environ 30 minutes de route d‘Egilsstaðir. Il est célèbre pour sa belle église bleue, et la route qui y mène est splendide. En longeant le fjord, on accède à la réserve naturelle de Skálanes, peu connue et pourtant magnifique (amateurs d’ornithologie, ne passez pas à côté !). 
  • Les Vök Baths, trois piscines flottantes installées sur le lac Urriðavatn, chauffées par géothermie. Incroyable au coucher de soleil ! (Réservation indispensable, comme dans la plupart des spas Islandais)
  • Hengifoss et Litlanesfoss, deux magnifiques cascades. La première est l’une des plus hautes d’Islande (120 mètres !). On y accède par une randonnée de 5 km aller-retour (comptez bien malgré tout 2h30 de marche à cause du fort dénivelé). 

En fonction du temps dont vous disposez, vous pouvez donc vous contenter de faire étape pour 1 nuit à Egilsstaðir avant de continuer vers le nord, ou bien d’y consacrer 1 journée supplémentaire pour prendre le temps de découvrir la région. 

Réserve naturelle de Skalanes
Seydisfjordur
Réserve naturelle de Skalanes
Où dormir à Egilsstaðir ?

Notre recommandation d’hébergements à Egilsstaðir

Chalets avec vue sur lac

Pour les plus petits budgets

Étape 3 : Itinéraire Egilsstadir ➡️ Mývatn // 2h30 de route, 175 km

En poursuivant votre itinéraire en Islande vers le nord, vous vous apercevrez que les points d’intérêt sont souvent plus distants les uns des autres (excepté dans la région du Lac Mývatn), mais aussi que les touristes sont de moins en moins nombreux, ce qui n’est pas désagréable.

Sur la route en direction du lac Mývatn, vous pourrez faire quelques petits détours pour admirer des sites naturels majeurs du nord de l’Islande comme : 

  • Le canyon Stuðlagil, exceptionnel avec ses eaux bleues turquoise entourées de colonnes de basaltes ! Plusieurs accès possibles.
  • Dettifoss, la cascade la plus puissante d’Europe ! 100 mètres de haut et 44 mètres de large et un débit de 400m3 d’eau par seconde ! Là aussi, plusieurs accès sont possibles pour voir la cascade depuis l’est ou l’ouest. 
  • Le désert de cendre de Möðrudalur, qui n’est pas un point d’intérêt en tant que tel mais plutôt une piste parallèle à la route 1 (la 923), qui vous donnera l’impression de vous retrouver sur une autre planète !

 

Une fois arrivés au niveau du lac Mývatn, vous pourrez facilement passer deux nuits dans la région car il y a énormément de sites naturels à y découvrir comme : 

  • Le site géothermique de Hverir, où l’on admire la terre en ébullition : marmites de boue bouillonnantes, sources chaudes, fumerolles et solfatares !
  • Le volcan Hverfell, aux courbes splendides. Il est possible de grimper au sommet pour un superbe panorama sur la région.
  • La grotte de Grjótagjá, remplie d’une eau chaude et bleutée et qui attire les fans de Game of Thrones (C’est ici que Jon Snow rompt son serment en succombant aux charmes d’Ygritte 😉
  • Les bains naturels de Mývatn et leurs eaux bleues où il est possible de se prélasser dans une eau à 40°C ! Comme pour toutes les sources chaudes privées du pays, il est préférable de réserver votre créneau à l’avance, notamment en pleine saison. 
  • La zone géothermique de Krafla, où l’on peut admirer volcans, cratères et coulées de lave. Les sites à ne pas manquer ici sont le champ de lave de Leirhnjukur et le cratère Viti (rempli d’eau bleue). 
Studlagil Canyon
Centrale géothermique de Krafla
Lac Myvatn

À une heure de route au nord du lac Mývatn, sachez aussi qu’un petit détour par Hùsavik peut également être une belle idée ! La ville s’est auto-proclamée “capitale de la baleine” et vous pourrez donc y prévoir : 

  • Une excursion en bateau pour observer les baleines. C’est en effet à Hùsavik que vous trouverez l’offre la plus conséquente pour aller voir les cétacés et maximiserez vos chances de les observer. Plusieurs prestataires se disputent le marché. Je vous recommande de réserver votre excursion sur la plateforme Getyourguide où tous les prestataires sont présents. Cela vous permettra également de bénéficier de l’annulation gratuite jusqu’à 24h avant le départ si les conditions sont trop mauvaises. 
  • Les bains chauds de GeoSea : tout simplement mes préférés en Islande ! Ils ne sont pas encore très connus et la vue sur le fjord depuis les bassins situés au sommet des falaises est tout bonnement extraordinaire. Réservation recommandée encore une fois.
  • La balade sur le port où s’activent pêcheurs, plaisanciers et excursionnistes est également toujours un beau moment, le village est très photogénique. 
Géosea
Baleines depuis Husavik
Hùsavik