Photo de l'église noire de la péninsule de Snaefellsnes à Budir

Snaefellsnes : Les plus beaux paysages d’Islande en une péninsule

Snaefellsnes est un extraordinaire condensé d’Islande. Ici, sur une toute petite péninsule, on découvre tout ce que l’Islande a de plus beau. Volcans. Glaciers. Champs de lave. Plages de sable noir. Pistes. Villages. Cascades… Tous les paysages qui forgent l’identité du pays se trouvent ici. C’est pour cette raison que nous avons tant aimé découvrir Snaefellsnes et que nous vous recommandons de ne pas faire l’impasse sur cette péninsule hors du commun au cours de votre voyage en Islande.

Pourquoi visiter la péninsule de Snaefellsnes ?

Ce n’est qu’au cours de notre second road trip en Islande que nous avons enfin découvert l’extraordinaire péninsule de Snaefellsnes. Dès notre arrivée, ce fût un vrai coup de cœur. Pour nous accueillir, Snaefellsnes nous a offert l’un de ces couchers de soleil dont seule l’Islande a le secret. De ceux qui vous éblouissent et que vous n’oublierez jamais. Et la suite du voyage au cœur de la péninsule a tenu toutes ses promesses.

Snaefellsnes, souvent appelée péninsule de Snaefellsnes, fait partie de ces petites régions d’Islande qui possèdent peut-être plus d’atouts que d’habitants. Ici, sur une zone géographique pourtant limitée, nous avons découvert certaines des plus belles merveilles d’Islande. En quelques kilomètres, c’est un défilé de paysages exceptionnels et de couleurs qui s’offrent à vous. Volcans, montagnes, glaciers, cascades, plages, champs de lave… Du blanc, du vert, du noir, du rouge, et le bleu de l’océan à l’horizon… Une multitude de paysages extraordinaires, préservés au sein d’un immense parc national. 

Alors vous l’aurez compris, nous recommandons fortement à tous les voyageurs de passage en Islande un détour par la péninsule de Snaefellsnes, d’autant plus que celle-ci est particulièrement accessible depuis Reykjavik. 

Petite église de la péninsule de Snaefellsnes

ISLANDE : VOTRE itinéraire clé en main

Organiser un voyage où que ce soit, et a fortiori en Islande, n’est jamais chose facile. Entre la peur de passer à côté des essentiels, la crainte de manquer de temps et celle de faire les mauvais choix, il est toujours rassurant d’être conseillé et de trouver des informations fiables sur la destination dans laquelle on se rend. C’est pour cela que nous avons créé ce blog, et que nous rédigeons après chaque nouveau voyage des guides complets, détaillés et pratiques qui vous permettront de découvrir les pays que nous avons visité le plus sereinement possible. 

Si vous aussi vous souhaitez partir à la découverte de l’Islande et admirer certains des plus beaux paysages du monde, ce guide de voyage est fait pour vous.

Informations pratiques pour visiter la péninsule de Snaefellsnes

Combien de temps prévoir pour visiter la péninsule de Snaefellsnes ?

Il y a de nombreux points d’intérêts à Snaefellsnes, mais la petite taille de la péninsule et la route parfaitement entretenue qui en fait le tour permettent de visiter l’endroit relativement rapidement.

Pour les plus pressés, il est possible de ne consacrer qu’une seule journée à la découverte de Snaefellsnes en venant de Reykjavik et avant de prendre la direction des fjords de l’ouest par exemple. En choisissant cette option, il ne sera bien évidemment pas possible de découvrir tous les sites dont il est question dans cet article mais vous aurez malgré tout un aperçu intéressant des joyaux dont recèle Snaefellsnes.

Si vous avez la chance d’avoir un peu plus de temps à consacrer à la péninsule, une étape d’au moins 2 jours à Snaefellsnes est idéale. Vous pourrez alors faire le tour des plus beaux sites de la région et prendre le temps de découvrir chaque endroit. 

En 3 jours sur place, vous pourrez même prolonger l’expérience de la découverte de Snaefellsnes en prenant le temps de réaliser une ou plusieurs excursions. La péninsule est par exemple très réputée pour partir à la découverte des baleines en pleine mer

Où loger à Snaefellsnes ?

Lors de notre séjour à Snaefellsnes, nous avons logé au Dis Cottage. C’est à nos yeux l’un des plus beaux établissements d’Islande que nous ayons eu l’occasion de tester. 

Ici, idéalement situés au nord de la péninsule, les 8 cottages individuels offrent une vue imprenable sur le célèbre Kirkjufell et l’océan. Chacun d’entre eux est parfaitement doté de tout l’équipement nécessaire pour passer un merveilleux séjour. Tous disposent d’une belle terrasse sans aucun vis à vis, au cœur de la nature avec en prime un panorama merveilleux grâce auquel nous avons pu admirer certains des plus beaux couchers de soleil de notre séjour. Et quel plaisir de se réveiller dans un décor de rêve grâce à l’immense baie vitrée !

Nous avons eu un vrai coup de cœur pour cet établissement tenu par un couple de français qui a eu la merveilleuse idée de venir s’installer dans ce fabuleux coin d’Islande. C’est certain, nous reviendrons passer quelques jours ici lors de notre prochain voyage !

Si malheureusement toutes les cabanes du Dis Cottage sont réservés, sachez que l’hotel Búdir et l’Arnarstapi Hotel sont également deux établissements parfaitement situés qui ont également une excellente réputation auprès des voyageurs. 

Cottage avec belle vue à Snaefellsnes
L'intérieur du cottage à Snaefellsnes

Comment accéder à la péninsule de Snaefellsnes ?

L’immense avantage de Snaefellsnes, au-delà de la richesse des sites à y découvrir, réside dans son accessibilité. Que l’on dispose ou non de son propre véhicule, rejoindre Snaefellsnes est un jeu d’enfant. 

Rejoindre la péninsule de Snaefellsnes en voiture

Il s’agit probablement de l’option la plus simple lorsque l’on souhaite se rendre sur la péninsule de Snaefellsnes. Que vous ayez loué une voiture en Islande ou que vous ayez rejoint le pays avec votre propre véhicule, l’accès à Snaefellsnes ne devrait présenter aucune difficulté. Les routes sont accessibles sans véhicule 4×4 et sont bien entretenues été comme hiver. 

Route rejoignant la péninsule de Snaefellsnes

Attention quand même, comme partout ailleurs en Islande, les conditions météorologiques peuvent être rudes et la circulation momentanément difficile voir impossible. Quelle que soit la période à laquelle vous souhaitez découvrir la péninsule de Snaefellsnes, il est impératif de consulter les conditions de circulation sur les routes que vous avez prévu d’emprunter. 

Si vous venez de la capitale Reykjavik, vous ne mettrez que deux heures pour accéder à Snaefellsnes en empruntant la route 1 puis la 54. 

Si vous avez choisi de faire une étape à Snaefellsnes après avoir découvert le nord du pays, la région de Myvatn ou la péninsule de Vatsnes, il vous faudra un peu plus de temps pour rejoindre votre destination mais les routes empruntées seront également très facilement praticables. 

Enfin, si vous souhaitez découvrir Snaefellsnes après un passage dans les merveilleux fjords de l’ouest, sachez que le ferry au départ de Brjanslaekur vous fera débarquer directement à Stykkisholmur.

Accéder à la péninsule de Snaefellsnes sans véhicule

C’est aussi ça l’avantage de Snaefellsnes. Puisque la péninsule n’est située qu’à deux petites heures de route de Reykjavik, il est extrêmement simple d’y venir pour la journée dans le cadre d’une excursion organisée

Même si ce n’est pas l’option que nous avons retenue pour découvrir les lieux, nous vous avons préparé une sélection des excursions les plus intéressantes et les plus plébiscitées pour visiter Snaefellsnes. Si vous avez la chance de passer quelques jours à Reykjavik, il s’agit vraiment d’une excursion que nous vous recommandons. 

Excursion à la découverte de Snaefellsnes

Snaefellsnes : visiter la péninsule en été ou en hiver ?

La péninsule de Snaefellsnes se visite aussi bien en été qu’en hiver. C’est d’ailleurs l’occasion de découvrir deux visages très différents de la péninsule. L’été, les immenses étendues de neige immaculée laissent place à de vastes champs de lave et les oiseaux de passage en Islande viennent nicher sur les falaises déchiquetées qui bordent la côte. 

La route principale qui en fait le tour n’est pas la route n°1, la route la mieux entretenue du pays. Mais la route 54 qui fait le tour de la péninsule de Snaefellsnes bénéficie d’un excellent entretien en cas d’intempéries. 

Bien évidemment, lors des tempêtes de neige ou événements climatiques majeurs, la route principale peut parfois être fermée à la circulation ou difficilement praticable. Mais la plupart du temps, celle-ci reste ouverte. 

Quoi qu’il en soit, il est absolument nécessaire, comme partout en Islande, de consulter les prévisions météorologiques ainsi que l’état des routes avant de prendre le volant. 

Attention tout de même, la partie située à l’extrême ouest de Snaefellsnes est moins susceptible d’être convenablement entretenue. En effet, il s’agit de la portion de route qui permet de traverser le parc national du Snaefellsjokull et elle n’abrite aucun village ni aucune habitation. En cas de météo défavorable, il s’agit alors souvent de la zone la moins privilégiée par les équipes d’entretien.

Que faire sur la péninsule de Snaefellsnes ?

Vous l’aurez compris, Snaefellsnes est une petite Islande à elle toute seule. En moins de 24 heures ici vous passerez des pentes enneigées du glacier à celles noircies par la cendre des cratères des volcans. Vous foulerez d’infinis champs de lave et contemplerez des cascades parmi les plus belles d’Islande, préservées au cœur d’un sublime parc national.

Mais visiter Snaefellsnes, c’est également partir à la découverte de la faune emblématique d’Islande. Sur votre chemin, peut-être aurez vous la chance de croiser des animaux marins comme les phoques mais aussi des baleines. Si vous venez à Snaefellsnes en été, vous croiserez également à coup sûr nombre d’oiseaux migrateurs venus nicher ici pendant les mois d’été.

Coucher de soleil à Snaefellsnes

Guide complet pour ne rien manquer sur la péninsule de Snaefellsnes

Afin de vous aider à découvrir la magnifique péninsule de Snaefellsnes, nous avons retranscrit pour vous nos coups de coeur sur le péninsule. Bien évidemment cette liste est loin d’être exhaustive tant Snaefellsnes est riche de choses à voir et à faire. 

Pour vous aider à vous situer au mieux sur la péninsule et à intégrer à votre voyage les points d’intérêt qui retiendront votre attention, nous vous avons préparé la carte ci-dessous. 

Les lieux à ne pas manquer sont présentés en faisant une boucle depuis le nord-est de Snaefellsnes, dans le sens inverse des aiguilles d’une montre. Nous espérons qu’ainsi,  leur intégration à votre itinéraire soit la plus simple possible.

ISLANDE : VOTRE itinéraire clé en main

Si vous avez besoin d’aide ou d’inspiration sur la meilleure façon de visiter Snaefellsnes, n’hésitez pas à consulter notre Carnet de Route. Véritable guide de voyage prêt à l’emploi, notre Carnet de Route vous permettra de découvrir l’Islande de la plus belle des manières. 

Admirer le Kirkjufell, la carte postale de Snaefellsnes

Il s’agit assurément de l’image la plus connue de Snaefellsnes et peut être de l’une des plus populaires d’Islande également. Nous avons d’ailleurs le souvenir d’une immense photo du Kirkjufell qui accueille les voyageurs à la descente de l’avion à l’aéroport de Reykjavik ! 

Il faut dire que le lieu est magique. Le Kirkjufell est en réalité une petite montagne d’à peine 450 mètres de haut, isolée au bord de la mer, au nord de la péninsule de Snaefellsnes.

Si l’endroit est si célèbre, c’est surtout pour la forme conique quasi parfaite que prend le Kirkjufell. Si vous l’observez depuis Grundarfjörður ou depuis la terrasse des cottages du Dis Cottage, le Kirkjufell ne semble pourtant pas avoir grand chose de spécial. Mais c’est en prenant la route qui fait le tour de Snaefellsnes, en longeant la montagne depuis l’autre versant, que l’on comprend rapidement d’où vient la réputation de l’endroit. 

Là, nous avons pu admirer le cône parfait qui se dessine alors, avec son sommet incroyablement étroit. Mais ce n’est pas tout. Pour magnifier encore un peu plus les lieux, une petite cascade a décidé de s’installer juste à côté, comme si l’ensemble avait été composé avec le plus grand soin pour offrir aux visiteurs le tableau parfait. Nous avons beaucoup aimé cet endroit.

Jouer aux apprentis photographes derrière la cascade de Kirkjufellsfoss

Que vous soyez apprenti photographe ou non, prenez le temps de vous arrêter sur le parking qui fait face au Kirkjufell. Ici, après quelques mètres de marche, vous tomberez nez à nez avec la petite cascade de Kirkjufellsfoss. Ce n’est pas sa taille ou son débit qui font de Kirkjufellsfoss l’une des cascades les plus célèbres de Snaefellsnes mais bien son emplacement tout particulier au pied du mont Kirkjufell. Le panorama offert par ces deux merveilles de la nature islandaise est tout bonnement superbe et permet de réaliser de très jolies photos. 

Si vous avez la chance de visiter l’Islande en hiver, pourquoi ne pas venir découvrir la cascade de Kirkjufellsfoss de nuit, un soir où les aurores boréales sont de sortie ? Une photographie avec des aurores boréales qui dansent dans le ciel, la mignonne petite cascade au premier plan et le majestueux sommet du Kirkjufell en toile de fond pourrait être pas mal non ? 

De notre côté, rien que pour ce cliché, nous reviendrons à coup sûr redécouvrir la péninsule de Snaefellsnes au cœur de l’hiver lors de notre prochain voyage en Islande !

Paysage sauvage de la cascade de Kirkjufellsfoss

Rendre visite aux baleines au large de Snaefellsnes

Les eaux qui bordent Snaefellsnes sont parmi les plus propices à l’observation des baleines en Islande. 

Entre les mois de février et septembre, au départ d’Ólafsvík au nord de la péninsule de Snaefellsnes, vous partirez à la découverte du plus recherché des cétacés. En plus d’observer l’emblématique baleine à bosses, vous pourrez aussi probablement observer des orques, rorquals, marsouins et autres dauphins

Cette expérience hors du commun se fait systématiquement dans le cadre d’une excursion organisée qu’il convient de réserver bien en amont du séjour. D’une durée d’environ 3 heures le plus souvent, il est la plupart du temps possible d’effectuer l’excursion soit le matin, soit l’après-midi. 

Si l’observation des baleines fait partie de vos envies au cours de votre road trip en Islande, nous vous conseillons de profiter de votre passage sur la péninsule de Snaefellsnes pour réaliser cette excursion. 

La société Laki Tour qui organise des excursions au départ d’Ólafsvík a la réputation d’être particulièrement sérieuse et de proposer des prestations de grande qualité. En revanche, la réservation est plus qu’indispensable.

Découvrir Skarðsvík Beach, l’une des plus belles plages de Snaefellsnes

C’est à nos yeux l’une des plus belles plages de Snaefellsnes. Si l’on vous téléportait ici sans vous dire dans quel pays vous vous trouvez, il est quasi certain que jamais vous n’imaginerez vous trouver en Islande… 

Il faut dire qu’à Skarðsvík, le sable est d’un blanc éclatant avant de tendre vers un noir profond au fur et à mesure que l’on s’approche du champs de lave. Quant à l’eau, elle est absolument transparente, presque bleue par endroit. Seules les vagues qui s’échouent ici avec une puissance exceptionnelle vous rappellent que vous êtes bien en Islande. Mais finalement, on pourrait presque croire que l’on se trouve quelque part sur la côte bretonne

Si l’eau n’était pas si glacée, il est fort probable que nous aurions cédé à la tentation d’une petite baignade. Mais en Islande, la baignade n’est pas vraiment envisageable à moins bien sûr de se prélasser dans les eaux chaudes du Blue Lagoon ou de n’importe quel autre bain chaud du pays ! 

Point positif pour la jolie plage de Skarðsvík, celle-ci est très facile d’accès, bien que située sur une petite route qui part de l’axe principal qui fait le tour de Snaefellsnes. Elle dispose d’un vaste parking juste à côté. Vous n’aurez aucune raison de ne pas vous y arrêter ! 

La plage de Skarðsvík à Snaefellsnes
La plage de Skarðsvík sur la péninsule de Snaefellsnes
Photo de la plage Skarðsvík à Snaefellsnes

Prolonger la découverte jusqu’au phare de Phare de Svörtuloft, autre emblème de Snaefellsnes

Depuis la plage de Skarðsvík, nous avons poursuivi la route qui mène au célèbre phare de Svörtuloft. Celle-ci se transforme rapidement en une piste superbe qui traverse les champs de lave. Après 4 kilomètres de route très caillouteuse, nous découvrons ce magnifique phare peint d’un orange éclatant qui vient contraster avec la couleur du paysage.

Attention, la route pour accéder au phare n’est autorisée qu’aux véhicules 4×4. Ici, vous êtes à l’extrémité ouest de Snaefellsnes. Comme dans tous les endroits un peu moins accessibles, nous étions seules pour profiter du phare et de son décor incroyable. 

Si comme nous vous avez la chance de venir jusqu’au phare de Svörtuloft en été, pendant la période de nidification des oiseaux, vous pourrez également les approcher au plus près grâce à la plateforme d’observation sécurisée qui a été installée ici. Ne vous en éloignez pas, les vents peuvent être extrêmement violents et imprévisibles sur cette côte du bout du monde.

Vue sur le phare de Svörtuloft sur la péninsule de Skarðsvík
Fenêtre colorée du phare de la péninsule de Snaefellsnes
Vue sur le phare de Svörtuloft sur la péninsule de Snaefellsnes

Gravir les pentes du volcan Saxhóll pour une vue imprenable sur la péninsule de Snaefellsnes

Il n’y a vraiment qu’en Islande que l’on peut s’arrêter au bord de la route, poser sa voiture, gravir le cratère d’un volcan, admirer le paysage, redescendre et repartir comme si de rien n’était ! 

Et cette expérience absolument extraordinaire est possible sur la péninsule de Snaefellsnes en partant à l’assaut du cratère de Saxhóll. Même si l’expression partir à l’assaut et un bien grand mot lorsque l’on parle du Saxhóll

Il faut dire que ce cratère est l’un des plus petits qu’il soit possible de trouver en Islande. Du haut de ses 100 mètres, il vous faudra moins de 10 minutes pour atteindre son sommet. Et pour rendre l’ascension encore plus accessible, des escaliers ont même été aménagés. Il s’agit d’une excellente option pour toutes les personnes qui disposent d’un temps limité pour explorer Snaefellsnes et qui ne peuvent pas se permettre de consacrer une demi-journée ou plus à l’ascension d’un volcan. 

Au sommet, prenez comme nous le temps de profiter de la vue panoramique exceptionnelle sur la péninsule, les champs de lave à perte de vue, l’océan et le glacier du Snæfellsjökull qui s’offrent à vous. 

Monter les pentes du volcan Saxhóll sur la péninsule de Snaefellsnes
Vue sur le volcan Saxhóll

Se promener sur la plage de Djúpalónssandur à la recherche des débris d’un bateau échoué

En poursuivant votre route d’est en ouest, vous arriverez à la plage de Djúpalónssandur. L’endroit, superbe, est réputé pour son sable noir et ses formations volcaniques à perte de vue. 

Mais c’est aussi le naufrage d’un bateau de pêche, l’Epine GY7, qui fait la réputation des lieux. C’est ici, sur la plage de Djúpalónssandur, que s’est échoué le navire en mars 1948. Depuis, des débris jonchent encore le sable de ci de là et nous rappellent à quel point la mer d’Islande est puissante et imprévisible. 

L’accès à la plage se fait par un très joli petit chemin qu’il vous faudra parcourir durant une quinzaine de minutes avant d’arriver au bord de l’eau. 

Vous y découvrirez d’énormes blocs de pierre qui ne semblent pas être arrivés là par hasard. Et en effet, les pierres de Djúpalónssandur étaient utilisées autrefois par les matelots des environs. Ces derniers devaient soulever les rocs et les déposer sur un rebord rocheux à hauteur de poitrine pour prouver leur force !

Si vous le souhaitez, vous pouvez vous aussi vous prêter à l’exercice mais attention, les blocs pèsent plus de 150 kg pour certains…

La plage Djúpalónssandu et ses rochers sur la péninsule de Snaefellsnes
Vue sur la plage de Djúpalónssandu
Se balader sur les sentiers de la plage Djúpalónssandu

Remonter le temps en visitant une grotte de lave vieille de 8 000 ans

Et si vous profitiez de votre visite à Snaefellsnes pour faire un bon de 8 000 ans en arrière ? C’est l’expérience que vous pourrez vivre en ouvrant la porte des escaliers qui vous conduiront à plus de 35 mètres sous terre. Vous y découvrirez une immense grotte de lave formée il y a plus de 8 000 ans. 

Le site n’a été aménagé que très récemment et permet des visites depuis 2011 seulement. Accompagné de professionnels vous descendrez au cœur de la grotte de lave à la découverte des entrailles de la terre volcanique d’Islande.

Et si la visite de cette grotte de lave vous permettait d’accéder au centre de la Terre ? C’est en tout cas ce qu’affirme Jules Verne dans son célèbre roman. En effet, le point de départ des deux aventuriers en direction des profondeurs terrestres se fait par le Sneffels. 

Il s’agit d’ailleurs du volcan, désormais éteint, qui a donné vie à la grotte de glace que nous vous proposons de découvrir juste après. Alors, durant votre visite, soyez attentif à bien suivre votre guide afin de ne pas vous retrouver malgré vous au centre de la Terre. 

Si d’aventure vous étiez amené à vous égarer, sachez qu’une sortie existe, toujours selon Jules Verne, en Italie… Sur les pentes du Stromboli !

Tutoyer les necks de Lóndrangar, pointes volcaniques qui se dressent en pleine mer

Ce qui fait la richesse de Snaefellsnes, c’est entre autres la diversité des paysages et des sites que l’on peut y découvrir. Et les necks de Lóndrangar ne font pas exception ! Ici, en bord de mer, se dressent devant vous deux immenses blocs de lave haut de plus de 60 mètres, qui semblent avoir été déposés là par les forces islandaises. 

Le site nous a d’ailleurs rappelé la majestueuse arche d’Hvítserkur.

Il s’agit en réalité de bouchons volcaniques fait de basaltes qui ont été taillés peu à peu par l’érosion. En été, le site est un lieu privilégié pour la nidification des oiseaux marins que vous observerez par millier voler au-dessus de vos têtes.

Vue sur les necks de Lóndrangar sur la péninsule de Snaefellsnes

Arnarstapi et Hellnar, fiefs des oiseaux de Snaefellsnes

Un peu plus loin, en poursuivant sur quelques kilomètres votre route vers l’est, vous arriverez à Hellnar. Il s’agit du point de départ d’un somptueux sentier côtier de 3 kilomètres qui vous permet d’accéder au petit village d’Arnarstapi

Tout au long de la randonnée, vous serez accompagnés, en été, de milliers d’oiseaux marins venus trouver refuge dans les falaises déchiquetées de la côte qui relie Hellnar à Arnarstapi. Cette promenade sera également l’occasion de profiter d’un panorama absolument exceptionnel avec le volcan et son glacier en toile de fond et les champs de lave recouvert de lichen à perte de vue. C’est l’une des plus belles images de Snaefellsnes selon nous. 

Vue sur Hellnar à Arnarstapi
Photo du paysage de Hellnar et d'Arnarstapi

Une fois arrivé à Arnarstapi, vous découvrirez un tout petit village plein de charme doté d’un minuscule port retranché au fond d’une crique et de quelques hôtels, commerces et bars. Mais le lieu est surtout réputé pour être un excellent point de départ aux nombreuses excursions qui partent à la découverte du Snæfellsjökull juste en face. 

Si vous souhaitez partir à la conquête du glacier lors d’une excursion, Arnastapi est un très bon choix.

Photo de la côte à Arnastapi
Photo des côtes d'Arnastapi sur la péninsule de Snaefellsnes
Photo de la côte d'Arnastapi
Vue sur les falaises d'Arnastapi

Emprunter la piste F570 et toucher du doigt le Snaefellsnesjökull, unique glacier de la péninsule

Pour nous, il s’agit indéniablement de l’une des plus belles routes que nous ayons eu l’occasion d’emprunter en Islande. Ici, vous pourrez profiter de panoramas à peine descriptibles où vous serez absolument seuls au milieu des paysages si typique d’Islande. 

Volcan, glacier, champs de lave et l’océan en toile de fond… Un décor rêvé que nous vous invitons à découvrir sans réserve. 

Attention quand même, même si la conduite sur la piste F570 ne présente pas de difficulté majeure, que la piste est relativement large, assez bien entretenue et sans ravin, il est malgré tout nécessaire de prendre quelques précautions. D’abord, comme toutes les routes dont le nom commence par “F” suivi d’un numéro, la route est réservée exclusivement aux véhicules 4×4. Impossible donc de s’y aventurer avec une voiture de tourisme classique. Ensuite, pensez à vous renseigner précisément sur les conditions de circulation sur cette portion de route en consultant le site officiel dédié à la circulation en Islande : road.is. Enfin, même si la piste n’est pas très longue et fait à peine plus de 10 kilomètres, ayez en tête que vous ne trouverez sur celle-ci aucun moyen d’assistance et de ravitaillement. Soyez alors certains d’avoir suffisamment de carburant pour la traverser ! 

Photo d'une route de la péninsule de Snaefellsnes

Dernier conseil pour découvrir l’un des plus beaux endroits de Snaefellsnes, rendez vous autant que possible sur la F570 par beau temps. Le principal attrait de cet endroit réside dans les paysages que l’on peut traverser et dans le panorama extraordinaire qui vous y est offert. Un temps couvert et non dégagé risque d’entacher grandement la découverte ! 

Emprunter la route F570 de la péninsule de Snaefellsnes
Route de la péninsule de Snaefellsnes

Se rendre aux pieds de ​​Bjarnarfoss, la plus haute cascade de Snaefellsnes

La cascade Bjarnarfoss fait probablement partie des plus belles cascades d’Islande mais il s’agit surtout de la plus haute et de la plus impressionnante cascade de la péninsule de Snaefellsnes

Pour contempler les lieux, il vous suffira de vous garer en bord de route sur le petit parking prévu à cet effet et de marcher sur un sentier aménagé pendant une dizaine de minutes. Vous arriverez ensuite directement au pied de la cascade, à proximité immédiate du mur d’eau qui s’élance dans le vide. 

L’aménagement des lieux permet aussi de passer sur un petit pont pour observer le flux d’eau s’écouler sous vos pieds. Un très bel endroit à découvrir à Snaefellsnes. 

Photo de la cascade Bjarnarfoss
La cascade Bjarnarfoss la plus haute de la péninsule de Snaefellsnes

Photographier la plus célèbre église de Snaefellsnes à Budir

Après le Kirkjufell, il s’agit probablement du deuxième site le plus connu de la péninsule de Snaefellsnes

Il faut dire que la mignonne église noire de Budir a tout de la carte postale idéale ! Ici, à deux pas de la cascade de Bjarnarfoss, le long de la route 54, vous pourrez découvrir cette église si typique d’Islande. 

Au moins aussi connue que sa grande sœur de Vik, l’église de Budir s’intègre parfaitement dans le paysage grandiose qu’elle côtoie. 

Vous aurez la chance de découvrir, comme posée au milieu de nulle part, entre les champs de lave, les pentes du glacier et les côtes islandaises, cette minuscule église d’un noir profond qui vient rompre avec la froideur des lieux. Un édifice surprenant mais aussi très connu dans le coin et l’un des endroits les plus photographiés d’Islande.

En haute saison, vous ne serez pas seul à venir admirer ce joli coin de la péninsule.

Photo de l'église noire de Snaefellsnes à Budir
Photo de l'église noire de la péninsule de Snaefellsnes à Budir

Reprendre la route en direction du nord de la péninsule pour embarquer vers les fjords de l’ouest

Après avoir passé un bon moment à arpenter les routes de la péninsule de Snaefellsnes, que diriez vous de profiter de votre présence ici pour embarquer à bord d’un ferry en direction des mythiques fjords de l’ouest juste en face ? 

Cette région d’Islande est peut-être celle qui nous a le plus marquée. Ici, seuls une poignée de touristes prennent le temps de venir se perdre. C’est une Islande encore plus rurale, authentique et isolée que vous découvrirez. 

Si l’aventure vous tente, et nous vous la recommandons chaudement, prenez place à bord d’un ferry au départ de Stykkisholmur qui vous conduira en quelques heures de traversée au port de Brjanslaekur.

D’ici, vous n’aurez plus qu’à vous élancer à la découverte de cet immense bout du monde, où tout vous surprendra. C’est d’ailleurs dans les fjords de l’ouest que nous avons pu approcher au plus près l’une des plus grandes colonies de macareux d’Islande, après celle des îles Vestmann au sud du pays. 

C’est également ici que nous avons fait la rencontre inoubliable de plusieurs baleines à bosse et de leurs baleineaux à quelques centaines de mètres de nous en bord de route, le long d’un fjord. 

Enfin, c’est ici aussi que nous avons rencontré le rarissime renard arctique et fait mille autres découvertes inoubliables que nous vous racontons dans notre article dédié aux fjords de l’ouest.

À lire aussi :

Bientôt disponible

DES QUESTIONS SUR LA PÉNINSULE DE SNAEFELLSNES ?

Nous espérons que vous avez aimé cet article et qu’il vous a donné envie de venir découvrir la péninsule de Snaefellsnes !

Malgré toutes ces informations, s’il reste encore quelques zones d’ombres, n’hésitez pas à nous en faire part en commentaire. C’est toujours un plaisir pour nous de vous répondre et de vous aider à préparer vos voyages 😊 ❤️

Si vous avez aimé cet article, ou s’il vous a été utile, vous pouvez également nous laisser un petit mot ou nous le signaler en lui attribuant 5 étoiles ! Cela nous fait toujours très plaisir.

Une dernière chose, pensez à épingler notre article sur Pinterest pour le conserver précieusement. Vous pouvez également le partager facilement sur les réseaux sociaux avec les boutons juste en dessous pour aider d’autres futurs voyageurs. 

Votre aide pour nous aider à diffuser nos articles nous est très précieuse 😊

Vous avez aimé cet article ? Dites-le nous avec 5 étoiles !
Note : 5/5 - 4 avis

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partagez cet article !

Découvrez d'autres articles qui pourraient vous intéresser
blog de voyage

Perspectives de voyage

Le blog voyage qui sort des sentiers battus

Notre objectif ?
Vous aider à découvrir la France et le monde grâce à nos conseils et idées pour organiser vos prochaines escapades 🇫🇷 🌎

Marie Morin, Perspectives de voyage

Salut, moi c'est Marie !

Avec Anne, nous avons créé Perspectives de voyage pour partager nos découvertes et sommes rapidement devenues blogueuses voyage professionnelles ! Nous sommes désormais également auteures de guides de voyage pour la maison d’édition Hachette Tourisme et avons auto-édité 15 guides de voyage et un carnet de voyage. Nous sommes ravies de vous accueillir sur notre blog voyage. En 2022, vous avez été près d’un million à nous rendre visite !