Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Vue sur la clue et la citadelle de Sisteron

Nos coups de coeur pour Visiter l’UNESCO Géoparc de Haute Provence

Article mis à jour le

Plus de 300 millions d’années d’histoire ont forgé ses paysages ! Bienvenue dans le Géoparc mondial de Haute Provence, labellisé par l’UNESCO, qui s’étend des sommets des Monges et de la Blanche au nord jusqu’au lac de Sainte-Croix-du-Verdon au sud, dans le département des Alpes de Haute-Provence. Comme nous, vous tomberez forcément amoureux de ses paysages d’une richesse exceptionnelle qui marient les Alpes et la Provence. Pendant une semaine, nous avons parcouru les routes du Géoparc afin de découvrir ses sites paléontologiques, ses formations rocheuses spectaculaires, et son patrimoine culturel. Dans cet article, nous vous partageons les endroits que nous avons préférés dans le Géoparc.
Sommaire de l'article

Que voir dans l’UNESCO Géoparc de Haute Provence ?

Pour découvrir le Géoparc de Haute Provence, plusieurs options s’offrent à vous : explorer le territoire au hasard, en vous laissant guider par vos envies et votre intuition, ou bien suivre les routes de découvertes thématiques qui vous guideront à la découverte des plus beaux sites à découvrir.

Ces routes thématiques sont au nombre de 5 :

  • La route mémoire de la Terre, de Digne-les-Bains à Seyne
  • La route des galets, de Digne-les-Bains au lac de Sainte-Croix
  • La route des montagnes, de Digne-les-Bains à Prads-Haute-Bléone
  • La route du Temps, de Sisteron aux Mées
  • La route des Hautes Terres, de Sisteron à Turriers

Elles vous mèneront vers des paysages géologiques exceptionnels et des sites remarquables. Lors de notre séjour, le troisième dans l’irrésistible département des Alpes de Haute Provence, nous avons décidé de les suivre pour découvrir tous les secrets de ce territoire hors du commun.

Je profite de ce paragraphe pour remercier l’Agence de développement des Alpes de Haute Provence et le Géoparc mondial de Haute-Provence labellisé par l’UNESCO qui nous ont fait confiance pour valoriser le territoire et réaliser un guide de voyage dans le cadre d’une belle collaboration commerciale.

2 000 km2 et 300 millions d’années d’histoire ! Le Géoparc de Haute Provence jouit d’un cadre naturel et d’une géologie exceptionnelle particulièrement riche, ce qui fit de lui le tout premier Géoparc créé dans le monde en l’an 2000 ! C’est d’ailleurs ici qu’a été proclamée la Déclaration Internationale des Droits de la Mémoire de la Terre qui a fondé la notion de patrimoine géologique. Depuis, on trouve des Géoparcs sur tous les continents, dont l’objectif est de promouvoir l’héritage géologique des territoires en lien avec leurs patrimoines naturels, culturels et immatériels.  

Itinéraire clé en main pour visiter le Géoparc de Haute Provence

Vous souhaitez explorer le Géoparc de Haute Provence pour en découvrir les plus beaux recoins et ses richesses paléontologiques fascinantes, mais vous n’avez pas le temps de préparer votre séjour ? Téléchargez notre carnet de route ! Vous y trouverez 4 idées d’itinéraires clé en main avec des propositions de programme jour par jour pour visiter le Géoparc et ne rien manquer !

Inscrivez-vous à notre newsletter

Pour être informé de la sortie de notre guide sur l'UNESCO Géoparc de Haute procenve par email !

Et si vous souhaitez plus d’idées pour découvrir les Alpes de Haute Provence, n’hésitez pas également à découvrir nos guides dédiés à la Haute Provence et aux Gorges du Verdon, ainsi qu’aux vallées de montagnes.

Nos coups de coeur dans l’UNESCO Géoparc de Haute Provence

L’UNESCO Géoparc de Haute Provence est particulièrement riche et il faudrait plusieurs semaines pour découvrir l’ensemble de ses sites paléontologiques et de son patrimoine. Pour vous aider à l’explorer, nous avons choisi dans cet article de vous partager nos coups de cœur, les endroits qui, selon nous, doivent absolument être visités dans le Géoparc. Une première sélection qui pourra être complétée par les itinéraires proposés dans notre guide de voyage.

Pour plus d’idées, n’hésitez pas également à consulter notre compte Instagram, sur lequel nous avons partagé en direct nos découvertes da

Sur la route mémoire de la Terre

Si vous ne deviez suivre qu’une seule route dans le Géoparc de Haute Provence, ce serait assurément celle-ci ! Je dois dire que c’est vraiment ma préférée, tant par la richesse de ses paysages que par les découvertes extraordinaires que l’on peut y faire ! Elle permet d’explorer le nord du Géoparc en suivant la vallée du Bès et ses paysages à couper le souffle. 

La dalle aux ammonites

Saviez-vous que pendant des millions d’années, la mer a recouvert la région ? En voici un précieux témoignage ! Une immense dalle de 320mrecouverte de plus de 1 500 ammonites fossilisés ! Certains spécimens mesurent jusqu’à 70 cm de diamètre. Impressionnant ! Les coquilles des animaux déposées sur le fond marin ont été recouvertes de sédiments, ce qui a entraîné leur fossilisation. Plus tard, les modifications du relief provoquées par la formation des Alpes a permis à la région d’émerger, ce qui nous livre aujourd’hui un témoignage de ce qu’étaient les fonds marins de la région il y a 198 millions d’années !

Le site est particulièrement bien aménagé avec des panneaux didactiques pour tout comprendre de ce site paléontologique d’exception. 

Plusieurs fossiles d'ammonites sur la dalle du même nom dans les Alpes de Haute Provence
Gros plan sur une ammonite fossilisée à cote de Digne dans les Alpes de Haute Provence

La clue de Barles

À vélo, en voiture, à moto ou même à cheval, vous avez le choix pour découvrir les paysages exceptionnels offerts par la Clue de Barles et, un peu en amont, ceux de la Clue du Pérouré.

Ici, les eaux turquoise du Bès ont creusé les roches calcaires. En se frayant un chemin, la rivière a créé une véritable coupure entre les falaises qui nous offre un paysage grandiose. L’eau y chemine coincée entre des parois vertigineuses. En son point le plus étroit, l’espacement entre les deux versants de la montagne est d’à peine plus de 10 mètres !  

Touche finale au tableau, la route ouverte dans les années 1900 qui traverse les clues et permet d’admirer ce spectacle exceptionnel. 

Prenez le temps également de jeter un coup d’oeil à la Sentinelle d’Andy Goldsworthy, magnifique cairn en forme d’oeuf, qui fait partie de l’oeuvre Refuge d’art, un parcours de 150 km entre nature et art contemporain imaginé par l’artiste au coeur du Géoparc de Haute Provence !  

Clue de Barles dans l'UNESCO Geoparc de Haute Provence
Le Bes au niveau des clues de Barles a proximite de Digne les bains

Le Musée Promenade

Voici une excellente entrée en matière pour découvrir l’UNESCO Géoparc de Haute-Provence ! Il s’agit en fait du centre d’interprétation du Géoparc, aménagé dans un superbe parc ombragé où l’art contemporain se mêle à la nature, entre cascades et ruisseaux.

Ici, quatre sentiers thématiques parcourent le site et convergent vers la Maison des remparts. Le sentier de l’eau dévoile mousses et cascades, le sentier des remparts offre un panorama exceptionnel sur Digne-les-Bains et les montagnes environnantes, celui des cairns abrite cinq sculptures minérales réalisées en 1998 par l’artiste Andy Goldworthy et conduit au sentier des papillons : grâce à un environnement propice, plus d’une centaine d’espèces de papillons indigènes y vit en liberté ! Un jardin japonais installé ici en hommage à la ville de Kamaishi, jumelée avec Digne-les- Bains, vient compléter ce sublime espace de déambulation et de création. 

Avant de visiter la Maison des remparts, admirez la vue sur la Bléone et Digne-les-Bains ! À l’intérieur, on découvre une salle sur les papillons de Haute Provence ainsi qu’une salle immersive dans les paysages emblématiques du Géoparc. Fascinant !

papillion au musee promenade dans l'unesco geoparc de haute provence
pont japonais au musee promenade

Amateurs ou férus de géologie, offrez-vous une visite guidée de la vallée du Bès accompagné d’un géologue ! Une excellente option pour décoder les paysages uniques de la vallée au cœur du Géoparc de Haute Provence. La nature nous offre ici un livre ouvert sur l’histoire de la terre, très accessible et visuel, qui passionnera petits et grands. Profitez-en !

Plus d’infos : contacter directement le Musée Promenade au 04 92 36 70 70

Sur la route des galets

Elle sent bon la Provence, la route des galets, qui conduit jusqu’au lac de Sainte-Croix en passant par les vastes étendues de lavandes et d’oliveraies du plateau de Valensole ! Ici, le sol est constitué de galets charriés par les rivières à la fin de l’ère tertiaire, ce qui a donné son nom à cette route incontournable du Géoparc. 

Moustiers Sainte Marie

À la croisée des gorges du Verdon, du lac de Sainte-Croix et du plateau de Valensole, vous ne regretterez pas de vous arrêter au Village et Cité de caractère de Moustiers-Sainte-Marie, également détenteur du label national les plus beaux villages de France. Niché au creux de la montagne escarpée du Montdenier, le village offre un décor idyllique aux couleurs de la Provence.

Quel plaisir de déambuler dans ses ruelles pastel au petit matin, quand les touristes n’ont pas encore envahi les rues et que les chats profitent encore tranquillement du calme du village, avant l’effervescence ! C’est le moment parfait pour découvrir le village, à moins que vous ne préfériez venir hors saison !

Au milieu du bourg, l’église paroissiale trône fièrement, ses tons pierre contrastant avec les façades colorées adjacentes. Fontaines, cascades et petits torrents viennent agrémenter ce tableau parfait qui se poursuit un peu plus haut.

Levez les yeux ! Perchée à 830 mètres d’altitude (contre 650 pour le village), la chapelle Notre-Dame de Beauvoir domine le village et les alentours. Comptez 20 à 30 minutes (et 262 marches !) pour y accéder. De là-haut, le panorama sur Moustiers-Sainte-Marie est splendide.

Maisons dans le village de moustier sainte marie dans les alpes de haute provence
musee de la faience a moustier ste marie

Le sentier de Tréguier vous mènera à un magnifique panorama sur le lac de Sainte-Croix et le canyon d’Angouire, après une jolie promenade au milieu des bois et des oliviers. Comptez 2 km aller-retour, depuis le cimetière situé en haut du village. Des panneaux installés sur le chemin vous renseigneront sur la faune et la flore de la région. 

Le village abandonné de Lagremuse

Une petite randonnée en boucle de 3 km vous mènera au panorama et aux ruines du village abandonné de Lagremuse. Après avoir passé la barrière qui clôture l’enclos à bétail, ça grimpe sec sur le sentier qui mène au village ! Mais la récompense est belle…

Premier arrêt à la table d’orientation et son superbe panorama sur la vallée de la Bléone avec sa rivière en tresses, les champs de lavande et les montagnes. L’endroit a été aménagé avec une grande table de pique-nique, idéale pour faire une pause !

Juste à côté, on peut admirer les ruines de l’ancien château fortifié et sa chapelle. L’exode rural eut raison du village et de ses habitants : les conditions de vie y étaient trop difficiles et les récoltes trop pauvres. 

Le retour se fait par une jolie piste forestière qui offre elle aussi des points de vue intéressants sur les ruines du village et qui vous ramènera directement au parking.

Village abandonné de Lagremuse dans les alpes de haute provence
gros plan sur la bleone
Vue sur la vallee de la bleone depuis le belvedere du village abandonne de lagremuse

Les gorges de Trévans

Un trésor caché du Géoparc de Haute Provence ! Une randonnée en boucle de 8 km à ne manquer sous aucun prétexte, qui  permet de découvrir la réserve biologique domaniale des Gorges de Trévans : au programme, un étroit canyon creusé par le torrent de l’Estoublaïsse et un espace doté d’une biodiversité remarquable qu’il convient d’aborder avec toutes les précautions qu’un tel site classé en réserve biologique, en Espace Naturel Sensible et en zone Natura 2000 requiert !

Les gorges sont sublimes, la rivière ricochant sur la roche calcaire, au milieu d’une flore d’une diversité remarquable où les plantes méditerranéennes et montagnardes se mêlent. On peut également y croiser une quarantaine d’espèces d’oiseaux et de chauves-souris, ainsi que des chamois, des aigles royaux et de nombreuses espèces de papillons !

En été, c’est l’endroit parfait pour profiter d’une pause baignade dans un cadre exceptionnel, pour profiter de la fraîcheur de la rivière et de la beauté des gorges !

Attention, la baignade est autorisée uniquement dans l’Estoublaisse sur 200 mètres en amont de la passerelle marquant l’entrée de la réserve.

Bassin dans les gorges de Trevan
femme sur la plateforme des gorges de trevan
gorges de trevan dans les alpes de haute provence
passage creuse dans la roche dans les gorges de trevan

Sur la route des montagnes et des hommes

En amont de Digne-les-Bains, la route des montagnes vous emmène à la découverte du bassin de la Bléone et de ses affluents jusqu’à la vallée de Prads. Les amateurs de randonnée seront comblés par les balades proposées ici !

Le spa thermal de Haute Provence

Envie d’un moment de détente ? Prenez le temps de découvrir le spa Thermal de Haute-Provence, niché au cœur du vallon des Eaux-Chaudes. 

L’eau thermale jaillit ici naturellement à 50°C. Par percolation,elle s’enrichit en de nombreux minéraux en traversant les roches, devenant ainsi riche en soufre, calcium et sodium, ce qui lui confère des propriétés antalgiques et anti-infectieuses.

Le spa prolonge l’expérience des thermes de Digne-les-Bains avec un espace consacré aux soins du corps et aux massages bien-être, offrant un moment de détente privilégié. Un espace de baignade intérieur et extérieur complète l’offre : on peut profiter de l’eau thermale dans des bassins d’eau chaude agrémentés de jacuzzi et de bains à bulles. Hammam, sauna et solarium viennent parfaire l’ensemble, pour un moment de ressourcement dans un cadre magnifique.

Femme au SPA de Digne les Bains dans les Alpes de Haute Provence

L’écomusée de la Javie

Dans l’ancien presbytère du petit village de la Javie, une association de bénévoles a constitué un véritable musée, témoignage de l’histoire et des modes de vie ancestraux de la vallée. 

Les collections sont très riches, avec de belles reconstitutions : salle de classe, épicerie, lingerie, chambre d’enfant, mais aussi outils agricoles et artisanat. La plupart des objets exposés ici sont issus de dons des habitants de la vallée.

La visite, obligatoirement guidée, est gratuite. Seul impératif, laisser un petit mot dans le livre d’or avant de repartir !

Plus d’infos : Réservation au 06 16 07 36 91 ou au 07 85 41 80 69

Ecomusee de la Javie dans les Alpes de Haute Proevnce
ancien exemplaire de nice matin
ancien cahier d'ecolier au musee de la javie dans les alpes de haute provnece
anciens produits d'epicerie a l'ecomusee de la javie

Le musée Gassendi

Ce musée à vocation artistique et scientifique se visite comme un cabinet de curiosités.

Les collections, qui s’étendent sur cinq étages, permettent de découvrir l’histoire locale, les beaux-arts, l’art contemporain et les sciences, comme une immense encyclopédie que l’on prendrait plaisir à feuilleter en déambulant entre peintures, collections d’art ancien, herbiers contemporains et collections scientifiques. 

Mais ce qui fait la particularité du musée, c’est qu’il se visite également hors les murs, au cœur des montagnes, grâce aux refuges d’art qui permettent de prolonger le musée via un parcours d’art contemporain qui s’étend sur 150 km de randonnée autour de Digne. 22 randonnées, la plupart à la demi-journée, permettent également de découvrir la collection à ciel ouvert du Musée Gassendi.

Nous vous recommandons vraiment la visite guidée qui vous permettra de décoder les œuvres et les collections du musée et du Géoparc. Il suffit d’appeler le musée pour réserver !

exposition de fossiles au musee gassendi de digne les bains
Musee Gassendin de Digne les Bains

Vous trouverez cette délicieuse confiserie dans les Maisons de Pays des Alpes de Haute Provence et sur les marchés labellisés “Bienvenue à la ferme” La poire Sarteau est une variété ancienne de poires très savoureuse produite en altitude, découverte par les confiseurs pendant l’entre-deux-guerres. Elle a marqué l’histoire de la famille Pelestor. À partir de 1945, toute la production de leurs poires produites à Draix est livrée à la confiserie California à Nice pour satisfaire la demande en plein essor. Mais le marché s’essouffle dans les années 80. L’épluchage des poires à l’économe est trop coûteux en main d’œuvre, et la seconde génération comprend qu’il faut prendre le relais de cette tâche difficile pour continuer à vendre. Nouveau coup dûr en 2017, avec la fermeture de la confiserie de Nice… Mais hors de question de laisser disparaître ce savoir-faire ! Le maître confiseur accepte de transmettre ses secrets de fabrication à la famille, dont la troisième génération perpétue aujourd’hui la tradition de la Poire Sarteau confite !

Fabrication des poires sarteau confites
Poire sarteau confite
Messieurs Pelestor pere et fils, inventeur et producteur de la poire sarteau confite

Sur la route du Temps

Depuis Sisteron, véritable joyau du Géoparc de Haute Provence, la route du Temps grimpe entre les montagnes et les vallons verdoyants offrant de belles vues sur les bassins de la Durance et du Vançon, avant de rejoindre la vallée de la Bléone. Gravures rupestres, sites secrets, mystérieux et villages perchés vous en mettront plein les yeux !

Sisteron et sa citadelle

Nichée aux limites du Dauphiné, Sisteron est l’un des joyaux des Alpes de Haute Provence, et incontestablement l’un de nos coups de cœur dans le Géoparc. Face aux imposantes falaises du rocher de la Baume, à la confluence de la Durance et du Buëch, cette ville marque l’entrée vers la Provence.

Pour la découvrir, rien de tel qu’une promenade à pied à travers ses charmantes ruelles, ses passages secrets et ses andrônes – ces petites rues en escalier souvent couvertes par des maisons – qui conduisent inévitablement à sa célèbre citadelle.

L’office de tourisme propose divers circuits pour explorer les trésors de ce bourg médiéval au riche patrimoine historique et culturel. 

La citadelle, véritable point culminant de la visite, trône sur un éperon rocheux, dominant la ville avec ses fortifications et offrant un panorama à couper le souffle sur les paysages de la  Haute Provence.

Prévoyez au moins deux heures pour visiter la citadelle, ce qui vous permettra d’apprécier pleinement l’ensemble du parcours : les impressionnants escaliers souterrains, le chemin de ronde, les échauguettes des guetteurs, et les différents espaces muséographiques. 

Au fil de votre exploration, vous découvrirez l’histoire fascinante de cette forteresse, édifiée avant le XIe siècle et entièrement repensée au XVIe siècle sous Henri IV, grâce à un parcours sonore et plusieurs expositions enrichissantes.

Juste après la citadelle, derrière le cimetière, ne manquez pas le fabuleux point de vue sur la forteresse et le rocher de la Baume !

Femme sur la muraille de la citadelle de sisteron

Le panorama du Vanson

Il a été aménagé comme un petit amphithéâtre permettant d’admirer le spectacle offert par ce panorama unique ! Face à vous, la montagne de Mélan trône fièrement, cernée par le massif des Monges et le Vançon qui coule au fond de la vallée. 

Le paysage permet de comprendre l’une des phases de déformation qui, par ses mouvements tectoniques, a engendré le soulèvement de la chaîne des Alpes. C’est le chevauchement de Mélan.  

Le panorama du Vanson dans les alpes de haute provence

Les pénitents des Mées

Leur nom provient de leur forme, qui rappelle celle de moines encapuchonnés. Selon la légende, ces formations seraient des moines de la montagne de Lure, pétrifiés en punition de s’être épris de jeunes femmes durant les invasions sarrasines.

Ces curiosités géologiques qui surplombent le village des Mées et la Durance sur plusieurs centaines de mètres sont en fait des roches pluri millénaires taillées par l’érosion dans une épaisse couche de poudingue, une roche sédimentaire constituée de débris de galets cimentés charriés par la mer ou les rivières

Certains mesurent plus de 100 mètres de haut ! Il est possible de les découvrir au cours d’une randonnée de 4 kilomètres qui offre un panorama superbe sur la Durance et la montagne de Lure. 

les penitents des mees dans l'unesco geoparc de haute provence

Sur la route des Hautes Terres

Empruntez les petites routes au nord de Sisteron : au fil de la Durance et du Sasse, de village en village, vous découvrirez un paysage vallonné et des panoramas grandioses au cœur d’anciennes vallées glaciaires.

Mison et son château

Ce charmant village fleuri aux ruelles médiévales se trouve au pied d’une ancienne place forte installée sur un promontoire rocheux. Le château fût en première ligne lors de la guerre entre Provence et Dauphiné, puis pendant les guerres de religion. 

Il faut prendre le temps de grimper au sommet pour profiter du panorama offert sur la vallée du Buëch et la Méouge ! 

Vue de loin de Mison et son chateau dans les Alpes de Haute Provence

Le village de Turriers

Le village, perché à 1 040 mètres d’altitude, domine un vaste bassin glaciaire. Il y a 15 000 ans, l’endroit était enseveli sous la glace ! Les glaciers, qui ont disparu lors du dernier réchauffement il y a environ 11 000 ans,  s’élevaient ici à près de 1 700 mètres d’altitude. 

Depuis le bas du village, on peut grimper à pied sur la butte qui le domine et qui offre un point de vue à 360° sur la vallée, les massifs environnants et les toits du village.

Une table d’orientation vous aidera à vous repérer : face à vous, se dresse l’imposant massif des Écrins !

Table d'observation de Turrier
Massif des Ecrins vu depuis Turrier dans les Alpes de Haute Provence
Eglise du village de Turrier dans les Alpes de Haute Provence

Les tourniquets de Bayons

Ce n’est pas un endroit où l’on peut vraiment s’arrêter, mais cette portion de la route des Hautes Terres est sublime ! 

Il s’agit d’une série de lacets autour desquels s’enroule la route départementale n°1. 

L’emprunter permet de franchir la haute barrière rocheuse formée par les roches calcaires de l’ère Jurassique. Impressionnant !

Route des tourniquets de Bayon dans les Alpes de Haute Provence

Téléchargez notre guide de voyage pour découvrir l’UNESCO Géoparc de Haute Provence

Nous vous avons donné envie de découvrir l’UNESCO Géoparc de Haute-Provence ? Cet article n’est qu’un avant goût de tout ce que vous pourrez y découvrir ! 

Pour vous accompagner et vous permettre d’explorer les secrets du Géoparc, nous avons créé un guide de voyage en collaboration avec l’Agence de Développement des Alpes de Haute Provence et le Géoparc de Haute Provence.

Ce guide se présente sous la forme d’itinéraires clé en main à suivre pour visiter le Géoparc et ne rien manquer ! Téléchargez-le vite !

Inscrivez-vous à notre newsletter

Pour être informé de la sortie de notre guide sur l'UNESCO Géoparc de Haute procenve par email !

Des questions sur le Géoparc de Haute Provence ?

Nous espérons que vous avez aimé cet article et qu’il vous sera utile pour visiter le Géoparc Mondial de Haute Provence, labellisé UNESCO !  

Malgré toutes ces informations, s’il reste encore quelques zones d’ombre, n’hésitez pas à nous en faire part en commentaire. C’est toujours un plaisir pour nous de vous répondre et de vous aider à préparer vos voyages.

 Si vous avez aimé cet article, ou s’il vous a été utile, vous pouvez également nous laisser un petit mot ou nous le signaler en lui attribuant 5 étoiles ! Cela nous fait toujours très plaisir.

Une dernière chose, pensez à épingler notre article sur Pinterest pour le conserver précieusement. Vous pouvez également le partager facilement sur les réseaux sociaux avec les boutons juste en dessous pour aider d’autres futurs voyageurs. 

Votre aide pour nous aider à diffuser nos articles nous est très précieuse.

Vous avez aimé cet article ? Dites-le nous avec 5 étoiles !
Note : 5/5 - 3 avis

4 réponses

  1. Je ne connaissais pas du tout cette région, merci Marie de mettre en avant des choses qu’on ne voit pas déjà partout sur les réseaux ! Les paysages ont l’air splendides en tout cas !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Découvrez d'autres articles qui pourraient vous intéresser

blog de voyage

Perspectives de voyage

Le blog voyage qui sort des sentiers battus

Notre objectif ?
Vous aider à découvrir la France et le monde grâce à nos conseils et idées pour organiser vos prochaines escapades 🇫🇷 🌎

Marie Morin, Perspectives de voyage

Salut, moi c'est Marie !

Avec Anne, nous avons créé Perspectives de voyage pour partager nos découvertes et sommes rapidement devenues blogueuses voyage professionnelles ! Nous sommes désormais également auteures de guides de voyage pour la maison d’édition Hachette Tourisme et avons auto-édité 15 guides de voyage et un carnet de voyage. Nous sommes ravies de vous accueillir sur notre blog voyage. En 2022, vous avez été près d’un million à nous rendre visite !

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir nos articles et actualités !

Booking.com