visiter-les-gorges-du-verdon-DSC06378

Visiter les Gorges du Verdon : guide pratique pour découvrir le parc naturel régional, dans les Alpes de Haute Provence

Classées parmi les plus beaux sites naturels de France et d’Europe, les Gorges du Verdon, creusées pendant des millénaires par la rivière éponyme, offrent aux visiteurs un spectacle époustouflant. Du haut des vertigineuses falaises du Grand Canyon, on admire, émerveillés, les points de vue qui s’enchaînent au milieu d’une nature rude et puissante. Sur les berges des lacs, on contemple avec envie la couleur émeraude des eaux des Gorges du Verdon qui nous invitent à nous frayer un chemin jusqu’aux parois abruptes, avant de se jeter à l’eau. De village en village, on découvre avec ravissement la beauté du patrimoine historique et culturel du parc naturel régional du Verdon : un immense terrain de jeu à découvrir que nous vous proposons de détailler dans cet article.

Le parc naturel régional du Verdon, un territoire riche et remarquable

Que le parc naturel régional du Verdon est vaste ! Si vous pensiez que celui-ci s’arrête aux gorges du Grand Canyon et au Lac de Sainte-Croix, détrompez-vous ! Il y a mille et une choses à visiter au-delà des Gorges du Verdon, dans le parc naturel qui s’étend des environs de Gréoux-les-Bains à ceux de Castellane, sur 188 000 hectares dans les départements des Alpes de Haute Provence et du Var.

Dans cet article, nous nous concentrerons sur le nord des Gorges du Verdon, dans le département des Alpes de Haute Provence. Un territoire riche qui vous permettra de découvrir tous les secrets des gorges, des lacs aux eaux bleutées jusqu’aux plus beaux villages, du sommet des falaises abruptes jusqu’aux champs de lavande du plateau de Valensole. 

Visiter les Gorges du Verdon lors d’un séjour dans les Alpes de Haute Provence

Nous avons eu la chance de visiter les Gorges du Verdon lors d’un séjour de 15 jours dans les Alpes de Haute Provence organisé avec l’Agence de développement des Alpes de Haute Provence. 15 jours à découvrir toute la richesse de ce territoire aux multiples visages, de la forteresse de Sisteron aux massifs du Luberon en passant par Digne-les-Bains, jusqu’aux Gorges du Verdon. En suivant le fil de la Durance, au cœur des villages perchés du Luberon au sommet des falaises du Verdon, nous avons exploré le territoire de long en large afin de concevoir pour vous un guide de voyage sur-mesure  pour vous aider à visiter les Alpes de Haute Provence. 

Itinéraires clés en main pour visiter les Alpes de Haute Provence

Vous souhaitez visiter les Gorges du Verdon et les Alpes de Haute Provence ? Téléchargez notre guide de voyage réalisé en collaboration avec l’Agence de développement des Alpes de Haute Provence ! Vous y trouverez plusieurs propositions d’itinéraires clés en main pour découvrir toutes les beautés du département !

Inscrivez-vous à notre newsletter

Pour être tenu informé de la disponibilité du guide de voyage des Alpes de Haute Provence !

Informations pratiques pour visiter les Gorges du Verdon

Nous vous le disions en introduction, les gorges du Verdon sont vastes et il n’est pas toujours simple de s’y retrouver. Où trouver les plus beaux points de vue ? Où se baigner ? Quel lac découvrir ? Quels sont les plus beaux villages ? Comment se déplacer ? Nous allons tâcher de répondre à l’ensemble de ces questions dans cet article pour vous aider à organiser au mieux votre séjour.

Combien de temps prévoir pour visiter les Gorges du Verdon ?

Cela dépendra vraiment de vos envies ! Il y a tellement de choses à faire et à voir dans les Gorges du Verdon et le parc naturel régional qu’il est parfaitement possible d’y passer 15 jours de vacances sans s’ennuyer ! En une ou deux semaines, vous aurez le temps de découvrir le Grand Canyon et le Lac de Sainte Croix qui sont les endroits les plus connus des Gorges du Verdon, mais aussi de sortir un peu des sentiers battus pour visiter les Gorges de Baudinard et les Basses Gorges, de découvrir les paysages rocailleux du Verdon au cours de randonnées à pied ou à VTT et d’arpenter les plus beaux villages des Alpes de Hautes Provence. Le tout, à votre rythme, en prenant le temps de profiter des paysages exceptionnels qui s’offrent à vous.

Vous n’avez qu’un long weekend à consacrer aux Gorges du Verdon ? Pas de panique ! Vous pourrez facilement vous concentrer sur l’une des zones qui composent le parc naturel du Verdon que nous détaillons ci-dessous. Tout le territoire est absolument magnifique, et en quelques jours, vous en prendrez assurément déjà plein les yeux. 

Quand visiter les Gorges du Verdon ?

La période idéale pour visiter les Gorges du Verdon s’étend de mai à septembre. Vous pourrez ainsi profiter d’une météo clémente et de la chaleur pour vous baigner dans les eaux émeraude des lacs qui ponctuent le parcours des gorges. 

Si vous en avez l’opportunité, nous vous recommandons fortement de visiter les Gorges du Verdon au calme, dès la fin du mois de mars, en avril, mai, juin et septembre, octobre. La plus grande partie des visiteurs n’est ainsi pas encore arrivée ou déjà repartie. Les paysages magnifiques et les villages du parc naturel régional s’offrent alors à vous avec davantage d’intimité et de calme.

En hiver, ces petites routes de montagne peuvent être gelées ou enneigées, la Route des Crêtes est interdite à la circulation et la plupart des hébergements, des commerces (restaurants, épicerie,…) et infrastructures de loisirs disponibles dans les Gorges du Verdon sont fermés. Vous trouverez difficilement de quoi vous restaurer ou séjourner. Certains sentiers sont également très fortement déconseillés à cause des chutes de pierre. 

A la fin du mois de juin et en juillet, le lavandin inonde les plaines du plateau de Valensole de ses couleurs mauves. Une belle période pour découvrir toutes les beautés de la Haute-Provence et partir à la rencontre des producteurs !

Comment visiter les Gorges du Verdon ?

Il y a mille manières de visiter les Gorges du Verdon ! En fonction de vos intérêts et de vos envies, vous pourrez facilement découvrir les gorges à pied, à vélo, en bateau, en voiture ou encore depuis les airs ! 

Visiter les Gorges du Verdon à pied

Amis randonneurs, vous trouverez assurément votre bonheur dans les Gorges du Verdon ! Le parc naturel régional du Verdon est constitué d’une multitude de sentiers balisés pour tous les niveaux.

La randonnée la plus connue est celle du sentier du Blanc-Martel qui relie le Chalet de la Maline au Point Sublime en 6 à 7 heures. Il est possible de rejoindre le sentier grâce à une navette au départ de La Palud-sur-Verdon, qui vous récupérera à votre arrivée au Point Sublime. 

Mais d’autres randonnées moins connues vous permettront également de découvrir les plus beaux paysages des Gorges du Verdon. En voici une courte sélection :

Visiter les Gorges du Verdon à vélo

Le parc naturel régional du Verdon est également un territoire prisé des cyclistes ! Le département des Alpes de Haute Provence a d’ailleurs été labellisé « Territoire vélo » par la Fédération Française de Cyclotourisme et propose de nombreux itinéraires aux amateurs de 2 roues. 

Il faut dire que plusieurs itinéraires d’exception comme la méditerranée à vélo ou le tour du Verdon traversent le département ! Pour visiter les Gorges du Verdon à vélo, vous aurez donc le choix parmi de nombreux circuits et itinéraires qui ont été balisés pour vous permettre de découvrir les plus jolis coins de Provence sur des routes secondaires ou voies vertes. Vous trouverez également ici de nombreux prestataires labellisés Accueil Vélo

Le site référence pour découvrir la Provence ou le Verdon à vélo est assurément celui de l’association Vélo Loisir ProvenceVous y trouverez toutes les informations pratiques pour construire votre itinéraire et votre séjour clé en main à vélo.

L’association Vélo Loisir Provence édite une brochure à télécharger qui regroupe toutes les informations indispensables pour visiter les Gorges du Verdon à vélo et répertorie plusieurs itinéraires destinés aux cyclistes.

Les plus belles balades à vélo pour visiter les gorges du Verdon sont répertoriées sur le site de Verdon Tourisme.

Ayez aussi en tête que le vélo n’est pas uniquement réservé aux grands sportifs ! Un bon plan pour visiter les gorges du Verdon à vélo, peut-être de louer un vélo électrique pour l’après-midi. Verdon e-bike, situé à la Palud sur Verdon, propose notamment la location de vélos électriques pour découvrir la mythique Route des Crètes ! Une belle expérience dont nous vous reparlons un peu plus loin dans l’article

Visiter les Gorges du Verdon en bateau

Une très belle manière de visiter les gorges du Verdon est assurément de découvrir les gorges d’en bas, depuis le lit de de la rivière qui a creusé les incroyables canyons qui font sa réputation. 

En bateau électrique, en paddle ou en kayak, en rafting ou en canyoning, il y a 1 000 manières de visiter les gorges depuis l’eau, que vous soyez sportif ou non. 

Depuis le lac d’Esparron, vous pourrez par exemple louer une embarcation pour découvrir l’ensemble des Basses-Gorges sur près de 9 kilomètres. Une sortie à la journée ou à la demi-journée qui vous permettra de remonter le fil de la rivière jusqu’au lac de Quinson. Depuis Montpezat, vous pourrez également accéder aux gorges de Baudinard, magnifiques et moins fréquentées que le Grand Canyon. Enfin, c’est depuis le lac de Sainte-Croix, le plus grand lac du Verdon, que vous pourrez accéder au célèbre Grand Canyon.

Les amateurs de sports d’eau vive trouveront quant à eux davantage leur bonheur dans les environs de Castellane. Les plus beaux parcours de rafting, de canyoning et d’aqua-rando se trouvent en effet en aval du village, où le canyon s’étire en gorges étroites sur une quinzaine de kilomètres. 

Visiter les Gorges du Verdon en voiture

La voiture est le moyen de transport le plus courant pour visiter les gorges du Verdon et le parc naturel régional. Attention toutefois, en haute saison, il peut parfois y avoir beaucoup de monde sur les routes étroites qui longent les gorges, rendant l’expérience moins agréable.

La D952, sur la rive droite des Gorges du Verdon, relie Castellane à Moustiers-Sainte-Marie. Elle offre des points de vue exceptionnels sur les Gorges et vous permettra également de rejoindre la route des Crêtes sur laquelle une dizaine de belvédères ont été aménagés. 

Au-delà des Gorges du Verdon, le parc naturel régional du Verdon se découvre également aisément en voiture et vous permettra de rejoindre facilement les plus beaux villages de la région. 

Où loger dans les Gorges du Verdon ?

En fonction de vos envies et du temps dont vous disposez, trois localisations peuvent s’avérer intéressantes pour poser vos valises et visiter les gorges du Verdon.

Si vous avez du temps pour découvrir le parc naturel du Verdon et que vous souhaitez opter pour une position centrale, nous vous conseillons de loger dans les environs de Moustiers-Sainte-Marie. Vous serez ainsi à proximité immédiate du Lac de Sainte Croix et du Grand Canyon et pourrez rayonner facilement en direction des Basses-Gorges et des Pré-Gorges. Attention toutefois, en haute saison, il s’agit de la région la plus fréquentée des Gorges du Verdon. Nous vous recommandons de réserver votre hébergement au plus tôt.

Si vous aimez les endroits moins fréquentés et souhaitez prendre le temps de découvrir les Basses-Gorges, plus confidentielles, nous vous recommandons de loger dans la petite cité thermale de Gréoux-les-Bains. La ville est charmante et vous serez ainsi à proximité immédiate des lacs d’Esparron, de Quinson et de Montpezat. 

Enfin, les amateurs de sports d’eau-vive qui souhaitent découvrir les pré-gorges trouveront assurément leur bonheur à Castellane et aux environs. La région offre un accès privilégié pour découvrir les lacs de Castillon et de Chaudanne. 

Moustiers-Sainte-Marie

Position centrale pour visiter les Gorges du Verdon

Gréoux-les-Bains

Pour visiter les Basses Gorges du Verdon

Castellane

Pour visiter les pré-Gorges du Verdon

Que visiter dans les Gorges du Verdon ?

Plus d’un million de visiteurs viennent découvrir chaque année le plus grand canyon d’Europe dans les Gorges du Verdon. Vous serez donc rarement seuls ici mais pas d’inquiétude ! Il y a tant à découvrir dans le parc naturel régional du Verdon que vous aurez de nombreuses occasions de faire un pas de côté pour visiter les Gorges du Verdon hors des sentiers battus

Car le parc naturel régional du Verdon ne se limite pas aux eaux émeraude et aux panoramas qui s’égrènent de corniches en corniches. Vous ne regretterez pas de continuer votre route jusqu’au plateau de Valensole, véritable carte postale lorsque les champs de lavande sont en fleurs. Au cœur du parc naturel, vous découvrirez également plusieurs Villages et Cités de Caractère ainsi qu’un village classé parmi les plus beaux villages de France qui vous feront tomber sous le charme de leurs ruelles fleuries et colorées. Au-delà du Grand Canyon, vous tomberez amoureux des gorges et lacs plus confidentiels où profiter au calme de la splendeur du Verdon.

Nous avons répertorié pour vous sur une carte toutes nos plus belles découvertes pour visiter les Gorges du Verdon, que nous vous détaillons région par région. 

Et pour ne rien manquer des plus beaux endroits des Alpes de Haute Provence et du Verdon, n’oubliez pas de télécharger notre carnet de route. Ce guide de voyage au format original vous propose plusieurs itinéraires clés en main pour gagner du temps dans l’organisation de votre séjour !

Inscrivez-vous à notre newsletter

Pour être tenu informé de la disponibilité du guide de voyage des Alpes de Haute Provence !

Que faire sur le plateau de Valensole ?

Des champs de lavande à perte de vue qui tracent des perspectives infinies en direction des cimes des montagnes des Alpes… Le plateau de Valensole, surnommé le “grenier des Alpes de Haute Provence” offre l’occasion d’aller à la rencontre des producteurs locaux et de découvrir le savoir-faire des entreprises qui transforment les produits provençaux pour en dévoiler les saveurs et les senteurs. 

On y découvre également des villes et villages de charme au patrimoine architectural et paysager remarquable, rythmés par l’ambiance chaleureuse des marchés provençaux.

Les plus belles villes et villages à visiter sur le plateau de Valensole

C’est au départ de Valensole que commence l’itinéraire touristique de la route de la lavande qui relie le village à Riez et Puimoisson. Au début de l’été, dans ce haut lieu de culture de la lavande et du lavandin, les fleurs mauves et bleues ondulent au gré du vent, à perte de vue.

Le village de Valensole, construit en escargot autour de son église qui se dresse fièrement au sommet de la ville, se découvre à pied au fil de ses jolies ruelles colorées. En bas du village, ne manquez pas la grande fontaine puis les jolies maisons bourgeoises de la rue Jules Ferry et des voies adjacentes. Vous serez vite happés par le dédale des ruelles médiévales qui vous mèneront tout en haut de la ville en direction de l’église ! D’en haut, on admire les toits de la ville et les sommets des Alpes qui se dessinent en arrière-plan. 

Dès la sortie de Valensole, les champs de lavande se dessinent de part et d’autre de la route qui vous mène à Puimoisson en une vingtaine de minutes. Prenez le temps de vous arrêter pour prendre quelques photos des champs qui s’étendent à perte de vue sur cette portion de la route. Le village mérite lui aussi une petite halte. Ne manquez pas l’église Saint-Michel et les vestiges de l’ancienne enceinte médiévale !

En une dizaine de minutes depuis Puimoisson, toujours au milieu des champs de lavande, vous rejoindrez Riez, une ancienne colonie de droit latin ! Bâtie sur les flancs de la colline Saint-Maxime, la ville a gardé un patrimoine riche issu de son histoire romaine. Vous pourrez notamment y admirer les quatre colonnes d’un ancien temple. L’histoire médiévale de la ville se dévoile ensuite au fil des ruelles de sa vieille ville et de ses remparts. Ne manquez pas non plus le marché les mercredis et samedis : vivant et à taille humaine, c’est l’un de nos marchés favoris !

Le saviez-vous ? On parle souvent de lavande pour désigner les champs bleutés qui s’étendent sur les plaines de Provence, mais il s’agit en fait souvent de lavandin ! 

La différence ? La lavande fine pousse principalement sur les hauts plateaux situés à plus de 800 mètres d’altitude. Elle est petite et ne possède qu’une seule fleur sur chaque tige. Elle est très populaire auprès des parfumeurs pour son parfum délicat. Il faut 130 kg de fleurs pour produire un seul litre d’huile essentielle !

Le lavandin est un croisement entre la lavande fine et la lavande aspic. Il pousse sur des plaines plus basses, entre 0 et 800 mètres d’altitude. Les massifs de lavandin sont plutôt grands et les tiges ont deux ramifications avec des fleurs très fournies. Son parfum est plus prononcé que celui de la lavande fine, et il ne faut que 40 kg de fleur pour produire un litre d’huile essentielle !

Un peu plus à l’écart, le village de Saint-Martin-de-Brômes vaut lui aussi un petit détour. Pittoresque et typiquement provençal, il est dominé par son église et sa tour, la tour de l’horloge, qui culminent au sommet du village, au milieu des figuiers et des oliviers. 

Découvrir les producteurs du plateau de Valensole

La découverte des Alpes de Haute Provence aura été pour nous l’occasion de partir à la rencontre des producteurs, artisans et entreprises qui cultivent et façonnent les produits provençaux. Des rencontres riches et pleines de belles découvertes que nous vous recommandons.

Au domaine Les Grandes Marges, nous avons rencontré Françoise Jaubert, à la tête d’un domaine familial qui produit entre autres, olives, amandes, lavande et lavandin en agriculture biologique. Dans un cadre splendide au milieu des oliviers, Françoise vous accueille sur sa terrasse pour boire un verre ou déguster une délicieuse glace artisanale. Ici, chaque visiteur est accueilli comme un ami et est invité à déguster les produits fabriqués à partir des récoltes du domaine. Un seul mot d’ordre : prendre le temps pour savourer toutes les merveilles que l’endroit peut vous offrir, pour un vrai moment de bien-être. D’ailleurs, Françoise s’est associée depuis quelques mois avec Valérie, une masseuse professionnelle qui vous propose des massages en pleine nature, au milieu des oliviers ! Des balades guidées pour découvrir l’histoire et les cultures du domaine sont également proposées (pensez à appeler pour réserver !).

Juste à côté, ne manquez pas également la magnifique boutique de Terraroma, qui produit amandes, huiles essentielles de lavande et miel, ainsi que celle d’Angelvin, des producteurs de lavande

Si vous aimez les bonbons, sachez qu’il est aussi possible de visiter l’usine d’Apior à Valensole qui fabrique des douceurs à base de miel de lavande

La Provence est réputée pour ses nombreux marchés hauts en couleur et en saveurs ! Ne manquez pas ceux des villages du parc naturel régional du Verdon pour vous approvisionner de délicieux produits locaux :

Mardi matin : Esparron-de-Verdon (en été uniquement), Gréoux-les-Bains, Sainte-Croix du Verdon (en été uniquement)

Mercredi matin : Riez, Valensole

Jeudi matin : Gréoux-les-Bains

Vendredi matin : Moustiers-Sainte-Marie, Saint-Martin-de-Brômes

Samedi matin : Riez, Valensole

Que faire dans les Basses Gorges du Verdon ?

Moins connues que les hautes gorges et le Grand-Canyon, les basses gorges du Verdon méritent pourtant elles aussi largement le détour. Elles commencent en aval du lac de Sainte-Croix, par les Gorges de Baudinard puis s’étirent jusqu’au lac d’Esparron. Bien que moins hautes que les célèbres gorges du Grand Canyon, les basses gorges vous séduiront à coup sûr grâce à leur nature sauvage et préservée et leurs eaux d’un bleu laiteux.

Découvrir les gorges de Baudinard depuis le Lac de Montpezat

Au départ du lac de Montpezat, il est possible d’accéder au canyon de Baudinard qui se découvre uniquement depuis les eaux. Si ces gorges sont moins populaires que leurs grandes sœurs situées quelques kilomètres en aval du Verdon, c’est certainement parce qu’ici, la baignade est moins aisée : la proximité du barrage de Sainte-Croix rend la température de l’eau plus fraîche qu’ailleurs et les courants y sont plus forts. Mais si la baignade n’est pas votre priorité, nous vous conseillons fortement de faire comme nous et de louer un kayak pour aller découvrir le canyon de Baudinard !

Vous pourrez facilement louer votre embarcation à la base nautique d’aquattitude située sur le lac de Montpezat. Vous y trouverez canoës-kayaks et pédalos, ainsi que des paddles (attention, les paddles sont autorisés sur le lac, mais pas dans les gorges à cause de la force des courants). D’autres prestataires à proximité proposent également des bateaux électriques. Les équipes vous accueilleront ici avec beaucoup de professionnalisme, de bonne humeur et de sympathie. La réservation est fortement conseillée en haute saison.

En 4 kilomètres depuis la base, vous atteindrez le fond des gorges qui offre des paysages envoûtants. Ici, des falaises culminant parfois à plus de 150 mètres de haut plongent dans les eaux turquoise du Verdon. Impressionnant ! Certaines paroies rocheuses sont creusées de grottes autrefois occupées par des hommes. Pour les amateurs, le musée de la Préhistoire des Gorges du Verdon situé à Quinson retrace d’ailleurs l’histoire du site. 

Découvrir les Basses Gorges du Verdon depuis les lacs d’Esparron et de Quinson

En continuant de suivre le fil du Verdon vers l’ouest, les basses gorges se poursuivent entre les lacs de Quinson et d’Esparron. Encore sauvage et méconnu, le petit lac de Quinson (1,9 km2) offre pourtant un cadre superbe pour une pause pique-nique. La baignade y est toutefois interdite en raison des forts courants liés à la présence d’un autre barrage à proximité. Vous trouverez ici une base de loisir où vous pourrez louer kayaks, bateaux et pédalos pour partir à la découverte des basses gorges du Verdon jusqu’au lac d’Esparron.

Un peu plus touristique, le lac d’Esparron reste toutefois moins fréquenté que le lac de Sainte-Croix et offre des paysages exceptionnels entre calanques, falaises et eaux turquoise. Nous avons choisi d’y louer un bateau électrique sans permis pour une demi-journée chez La Perle du Verdon qui propose également kayaks et pédalos afin de découvrir le lac et les gorges. Un moment extraordinaire que nous avons accompagné d’un pique-nique sur le bateau, avant de nous rafraîchir avec une petite baignade dans le lac d’Esparron.  

Après la balade, n’oubliez pas de prendre le temps de visiter le village perché d’Esparron-de-Verdon. Plusieurs sentiers de découverte permettent également de découvrir le lac en marchant.

Visiter la ville thermale de Gréoux-les-bains

À la lisière du parc naturel régional du Verdon, peu après le lac d’Esparron, ne manquez pas la jolie ville thermale de Gréoux-les-bains. Le village est avant tout réputé pour ses thermes et le bienfait de ses eaux naturellement chaudes, riches en calcium, magnésium, soufre et bore qui font des merveilles pour lutter contre les affections rhumatismales ainsi que les voies respiratoires, du fait de leurs vertus antalgiques, anti-inflammatoires, myorelaxantes, décongestionnantes et cicatrisantes. Derrière la magnifique façade de l’édifice thermal d’inspiration antique, le bâtiment troglodyte offre un décor fascinant entre tradition et modernité. Au-delà des cures, il est tout à fait possible de profiter des soins proposés ici pour une journée ou une demi-journée de bien-être. Au programme : massages, hydrothérapie et bain de kaolin ! Un vrai moment de détente et de déconnexion dans un cadre sublime que nous vous recommandons absolument !

La spécialité des thermes de Gréoux-les-bains ? Les bains de Kaolin, mélange d’eau thermale et de Kaolin, une argile blanche dont la densité particulière vous permet de flotter sans effort, comme en apesanteur. Un moment de détente profond qui permet d’évacuer le stress et de dénouer les tensions musculaires !

Au-delà des thermes, vous prendrez assurément plaisir à vous promener dans la vieille-ville de Gréoux-les-Bains. Très animée en été, ses petites rues piétonnes cachent de jolies façades colorées. Vos pas vous mèneront certainement au château des templiers qui domine la ville. Si le château est actuellement en rénovation, on jouit tout de même ici d’une vue superbe sur les toits de Gréoux-les-Bains. 

Que faire autour du Lac de Sainte-Croix et du Grand Canyon ?

Si vous avez choisi de visiter les Gorges du Verdon, c’est certainement parce que vous avez déjà vu des images du lac de Sainte-Croix et du Grand Canyon. Il faut dire qu’il s’agit de la partie la plus impressionnante des Gorges du Verdon, mais aussi de la plus touristique ! Sachez que vous serez rarement seuls ici.

Visiter le village de Moustiers-Sainte-Marie

À la croisée des Gorges du Verdon, du lac de Sainte-Croix et du Plateau de Valensole, vous ne regretterez pas de vous arrêter au village de Moustiers-Sainte-Marie, classé parmi les plus beaux villages de France. Niché au creux de la montagne escarpée du Montdenier, le village offre un décor idyllique aux couleurs de la Provence.

Quel plaisir de déambuler dans ses ruelles pastel au petit matin, quand les touristes n’ont pas encore envahi les rues et que les chats profitent encore tranquillement du calme du village, avant l’effervescence ! 

Au milieu du village, l’église paroissiale, ses tons pierre contrastant avec les façades colorées adjacentes. Fontaines, cascades et petits torrents viennent agrémenter ce tableau parfait qui se poursuit au sommet du village. Levez les yeux ! Perchée à 830 mètres d’altitude (contre 650 pour le village), la chapelle Notre-Dame-de-Beauvoir trône fièrement. Comptez 15 à 30 minutes (et 262 marches !) pour y accéder. De là-haut, le panorama sur le village de Moustiers-Sainte-Marie est splendide. 

Avez-vous remarqué l’étoile dorée à l’or fin suspendue au-dessus du village de Moustiers-Sainte-Marie ? La légende raconte qu’un chevalier fait prisonnier des sarrasins au cours d’une croisade promit de suspendre une chaîne et son étoile s’il retournait vivant à Moustiers… On imagine que l’histoire s’est bien terminée !

Au cœur du village, vous découvrirez vite que Moustiers entretient un rapport étroit avec l’art et l’artisanat : faïenciers, mais aussi céramistes, peintres, verriers, vanniers sont nombreux et participent à l’identité du village. La faïence de Moustiers-Sainte-Marie est d’ailleurs internationalement reconnue. Ne manquez pas de visiter le musée de la faïence qui retrace l’histoire de ce savoir-faire particulièrement réputé sous Louis XIV.

Découvrir le Lac de Sainte-Croix et s’aventurer à l’entrée du Grand Canyon des gorges du Verdon

A quelques kilomètres de Moustiers-Sainte-Marie, le lac de Sainte-Croix s’étend sur près de 10 kilomètres de long et 2 kilomètres de large. Ce lac artificiel d’un bleu saisissant a été créé dans les années 70 suite à la construction du barrage de Sainte-Croix qui permet d’alimenter en électricité entre autre de nombreux villages de la région. 

Aujourd’hui, le lac offre aux visiteurs un vaste choix d’activités de plein air. Depuis ses plages, vous découvrirez que la température de l’eau est particulièrement douce ici en été, ce qui rend la baignade très agréable. Sur ses rives, vous trouverez de nombreux prestataires qui vous proposeront la location de canoës, kayaks, paddles, pédalos, bateaux électriques et autres catamarans pour partir à la découverte du lac et visiter les Gorges du Verdon dont l’entrée se situe en amont du lac, au niveau du Pont de Galetas.  

En passant le pont de Galetas en bateau, vous accéderez donc à l’extrémité des gorges et pourrez parcourir un morceau de son passage le plus impressionnant, là où les falaises se resserrent et prennent de la hauteur : le Grand Canyon. Depuis le pont, vous pourrez continuer à naviguer pendant 1,5 kilomètres. La zone de navigation est délimitée par des bouées : au-delà, les gorges du Verdon sont fermées à la navigation pour protéger l’environnement.

En prendre plein les yeux sur la route des Crêtes depuis La-Palud-sur-Verdon

Impossible de visiter les Gorges du Verdon sans prendre le temps de découvrir la route des Crêtes et ses emblématiques belvédères qui s’égrènent au fil des kilomètres, offrant aux visiteurs des panoramas à couper le souffle. 

Elle commence à quelques pas du village de La-Palud-sur-Verdon, un ancien village de potiers où vous trouverez quelques cafés et une jolie église. En continuant la route vers l’est, il faut ensuite quitter la D952 pour emprunter la D23. En quelques kilomètres seulement, vous atteindrez un premier belvédère qui offre une vue magnifique sur le Couloir Samson. 14 belvédères aménagés s’enchaînent ensuite le long de la partie la plus vertigineuse des Gorges du Verdon, offrant des points de vue panoramiques majestueux sur les falaises qui dominent le Verdon qui serpente plus bas. 

Levez les yeux ! Vous les verrez forcément déployer leurs ailes et tournoyer dans les airs, à la recherche d’une proie. Becs crochus et serres aiguisées, ils offrent aux visiteurs un ballet gracieux. Trois espèces de vautours peuplent les falaises des Gorges du Verdon. Après avoir disparu des gorges au 19ème siècle, ils ont été réintroduits ici entre 1999 et 2004 grâce à des associations et des ornithologues passionnés.

Notez que la route des Crêtes forme une boucle de 24 kilomètres, dont une partie est à sens unique. Pour être sûrs de pouvoir en parcourir la totalité, empruntez-là dans le sens des aiguilles d’une montre. Il est possible de la parcourir en voiture, ou encore à vélo !

C’est d’ailleurs la solution que nous avons choisie et que nous vous recommandons fortement, tant nous avons aimé l’expérience ! À La-Palud-sur-Verdon, vous pouvez louer des vélos électriques chez Verdon e-bike (réservation indispensable). L’occasion de prendre le temps de découvrir la route des Crêtes à son rythme, en s’arrêtant facilement à tous les belvédères. La descente depuis le belvédère de la Dent d’Aire offre des sensations exceptionnelles !

Pour les amateurs de sensations fortes, sachez également que le grand canyon est l’un des hauts lieux de l’escalade dans la région et bien au-delà. Ses mythiques voies d’escalade en font un des sites les plus prisés pour s’adonner à la discipline.

Que faire autour de Castellane ?

Après La Palud-sur-Verdon, vous accédez aux Pré-Gorges du Verdon via la D952 qui continue de se faufiler en surplomb du Verdon jusqu’à Castellane, « la Mecque des sports d’eaux vive du Verdon » située à 25 kilomètres de là. Sur la route, en contrebas du village de Rougon, ne manquez pas le Point Sublime qui offre une vue extraordinaire sur l’entrée des Gorges du Verdon. 

Visiter le joli village de Castellane

Dominée par le Roc, son imposante falaise de calcaire qui se dresse à 180 mètres au-dessus de la ville, Castellane est une cité provençale charmante qui mérite que l’on s’y attarde. Entourée par les montagnes, la ville cache en son cœur un centre ancien fait de superbes maisons hautes aux façades serrées et colorées qui lui donnent un charme fou, ainsi qu’un patrimoine riche et remarquable. C’est d’ailleurs ici que Napoléon a fait son entrée dans les Alpes de Haute Provence en 1815 lors de son retour d’exil de l’île d’Elbe sur la route de Paris. 

À l’entrée de la ville, ne manquez pas la tour de l’horloge et la porte de l’Annonciade. Prenez également le temps de découvrir l’église Sainte Victor et la Tour Pentagonale et de grimper au sommet du Roc à la découverte de la Chapelle Notre-Dame-du-Roc que l’on atteint en une quarantaine de minutes depuis le village. La vue au sommet est splendide ! En redescendant, vous aurez bien mérité une petite glace artisanale à déguster sur l’une des placettes animées du village.

Vous aimez les sensations fortes ? À Castellane et aux alentours, vous trouverez de nombreux de prestataires qui vous proposeront de parcourir les Gorges du Verdon avec un peu d’adrénaline ! Rafting, hydrospeed, randonnée aquatique, canyoning, canoë-kayak… Autant de manières originales de découvrir les paysages grandioses des Gorges du Verdon et ses eaux tumultueuses !

Découvrir Saint-Julien-du-Verdon et le Lac de Castillon

À une dizaine de kilomètres au nord de Castellane, le village de Saint-Julien-du-Verdon est perché au-dessus du lac de Castillon, entouré de montagnes boisées. Quel charme ! Ici, le temps semble s’être arrêté et les ruelles calmes et fleuries ne sont troublées que par le passage des chats qui se faufilent et se prélassent au soleil. 

En contrebas, le lac de Castillon offre de superbes plages où se prélasser en admirant l’eau turquoise du lac, typique du parc naturel régional du Verdon. Ici, vous êtes loin du tumulte du lac de Sainte Croix et pourrez facilement partir à la découverte des magnifiques paysages du lac en bateau, paddle, canoë ou kayak. Et pour ceux qui aiment les sensations fortes, le village de Saint-André-les-Alpes à quelques encablures est particulièrement réputé pour la pratique du parapente. 

Quitter les gorges du Verdon en direction d’Annot et d’Entrevaux

En continuant la route vers l’est depuis Saint-Julien-du-Verdon, on quitte le parc naturel régional du Verdon en direction de Nice. En une vingtaine de minutes, il est possible de rejoindre Annot, l’un de nos villages préférés dans les Alpes de Haute Provence.

La bourgade est située au pied des falaises des grès d’Annot qui offrent un cadre exceptionnel aux amoureux de randonnée et d’escalade. Mais c’est pour son lacis de ruelles pavées tortueuses, ses calades, ses fontaines et ses maisons de pierre que nous sommes tombées sous le charme d’Annot !

15 kilomètres plus loin, ne quittez pas les Alpes de Haute Provence sans prendre le temps de visiter Entrevaux et sa citadelle ! Cette ancienne ville royale fortifiée par Vauban est perchée sur un éperon rocheux qui domine la région. Ses ruelles, véritable labyrinthe délimité par les remparts, valent absolument la visite tout comme la citadelle que l’on atteint en une vingtaine de minutes à pied depuis le centre historique.

Envie d’un voyage extraordinaire ? Le train des pignes à vapeur vous propose de remonter le temps à bord de ses voitures centenaires, entre Puget-Théniers et Annot, en passant par Entrevaux. Une manière originale de découvrir les villages et les paysages de la région au travers d’un parcours de 20 kilomètres et 300 mètres de dénivelé le long de la voie de chemin de fer mythique de la région. 

Téléchargez notre guide pour visiter les Alpes de Haute Provence

Vous souhaitez visiter les Gorges du Verdon et les Alpes de Haute Provence ? Téléchargez notre guide de voyage ! Vous y découvrirez plusieurs itinéraires clés en main pour ne rien manquer des plus beaux endroits de la région. Un guide pratique au sein duquel vous trouverez toutes les informations nécessaires pour organiser votre séjour dans les Alpes de Haute Provence et ne rien manquer des plus beaux endroits à découvrir.

Inscrivez-vous à notre newsletter

Pour être tenu informé de la disponibilité du guide de voyage des Alpes de Haute Provence !