Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
que-faire-en-islande-DSC08497

Jökulsárlón : Conseils pour visiter la plus belle lagune d’Islande

Article mis à jour le

C’est l’un des joyaux de l’Islande, l’un de ceux qui vous laissera sans voix et vous coupera le souffle. Jökulsárlón, littéralement “la lagune du glacier” porte bien son nom. Vous serez forcément éblouis par les milliers d’icebergs nés du glacier Vatnajokull qui dérivent lentement vers l’océan. Mais Jökulsárlón, c’est aussi l’un des sites les plus visités d’Islande. Nous vous confions dans cet article tous nos conseils pour passer un moment inoubliable à Jökulsárlón.

Jökulsárlón, l’un des plus beaux sites d’Islande

La lagune glaciaire de Jökulsárlón, qu’est ce que c’est ?

La lagune glaciaire de Jökulsárlón est en réalité un immense lac de 18 km2 qui fait la jonction entre le glacier Vatnajökull et l’océan. Ce lac très récent a à peine 100 ans. À la fin des années 1930, le bras du glacier Vatnajökull présent à cet endroit – le Breiðamerkurjökull – a en effet commencé à fondre de manière significative et les énormes quantités de glace charriées par le glacier ont donné naissance, entre autres, au lac proglaciaire de Jökulsárlón.

Depuis cette période, le lac ne cesse de grandir et le Vatnajökull recule un peu plus chaque année. La lagune glaciaire de Jökulsárlón est désormais une étendue d’eau d’environ 1,5 km de circonférence et profonde de près de 260 mètres, sur laquelle des centaines d’immenses iceberg sont charriés chaque jour vers l’océan. 

Il s’agit du plus grand lac proglaciaire d’Islande et, de très loin, du plus visité.  

Jökulsárlón et Diamond Beach, est-ce pareil ?

Il n’est pas rare de voir cohabiter dans une même phrase ou dans un même article ces deux noms. Même s’ils évoquent deux choses très proches géographiquement et qui se visitent en même temps, Jökulsárlón et Diamond Beach sont bien deux sites distincts. 

  • Jökulsárlón : Comme expliqué juste au dessus, Jökulsárlón désigne le lac proglaciaire issu de la fonte du glacier Vatnajökull sur lequel de grandes quantités de glace dérivent chaque jour. Cette lagune glaciaire est reliée à l’océan par un court chenal.
  • Diamond Beach : il s’agit du nom donné à la plage située immédiatement après l’embouchure du canal qui relie Jökulsárlón à la mer. Sur cette plage de sable noir viennent en effet s’echouer des miliers de blocs de glace issus des immenses icebergs qui se détachent sans cesse du Vatnajökull. Le site, absolument somptueux, est accessible en moins de 10 minutes de marche depuis le parking de Jökulsárlón ou dispose également de son propre parking. 

Où se situe le site de Jökulsárlón ?

Jökulsárlón se trouve dans le sud de l’Islande, à 380 km de Reykjavik, 200 km de Vik et 80 km de Höfn le long de la route numéro 1.

Pourquoi Jökulsárlón est-il si célèbre ?

Si le site de Jökulsárlón est si célèbre, c’est probablement parce qu’il a la chance de n’avoir que des qualités ou presque ! 

Après trois road trip en Islande, je crois que nous pouvons affirmer qu’il s’agit de l’un des plus beaux endroits du pays, l’un de ceux que nous préférons en tout cas. Quelque soit la saison, le moment de la journée, le temps qu’il y a fait, Jökulsárlón a toujours quelque chose de magique qui rend ce lieu exceptionnel. 

Ce qui aide la popularité de Jökulsárlón c’est également sans aucun doute son extrême accessibilité. Le site est en effet littéralement situé au bord de la route numéro 1, la route principale qui fait le tour de l’Islande. Tous les voyageurs ou presque qui viennent découvrir l’Islande empruntent un itinéraire qui les fera passer par Jökulsárlón. 

Enfin, et cela n’a rien de négligeable, Jökulsárlón est un site que l’on peut visiter gratuitement. Pas de parking payant, aucune obligation de participer à une excursion pour découvrir les lieux… Et ce point est loin d’être un détail quand on connaît le budget d’un voyage en Islande.

Itinéraire clé en main pour un voyage en Islande

Si vous êtes à la recherche d’un itinéraire prêt à l’emploi pour partir à la découverte de l’Islande et ne rien rater des plus beaux sites du pays, n’hésitez pas à consulter notre guide de voyage. Vous y trouverez un itinéraire clé en main qui s’adapte à vos envies, à la durée de votre séjour et à votre budget. Que vous soyez en Islande pour quelques jours seulement, une semaine ou davantage, vous y trouverez tous les éléments nécessaires pour vous fabriquer le voyage dont vous rêvez, sans passer des heures à planifier votre itinéraire. 

ISLANDE : VOTRE itinéraire clé en main

Nous avons créé pour vous ce Carnet de route à télécharger au format PDF. Il contient notre itinéraire mis en page de façon pratique pour découvrir l’Islande. Vous y trouverez notre circuit étape par étape avec toutes les informations pratiques pour vous laisser guider pendant votre séjour ! Grâce à notre Carnet de route, vous vous épargnez les longues heures de préparation du voyage.

Comment se rendre à Jökulsárlón ?

Venir à Jökulsárlón avec son propre véhicule

Il s’agit probablement de l’option la plus simple et la plus fréquemment retenue par les voyageurs en Islande. Il faut dire que venir à Jökulsárlón avec son propre véhicule de location ne présente absolument aucune difficulté

Le site étant situé le long de la route numéro 1, nul besoin d’emprunter des pistes ou des routes secondaires pour s’y rendre. Attention quand même, comme à chaque fois que l’on prend la route en Islande, il convient de rester prudent et de consulter les conditions météo et les conditions de circulation afin d’éviter les mauvaises surprises ! 

Pour vous aider à planifier au mieux votre trajet jusqu’à Jökulsárlón, voici les temps de trajet et distances depuis les principales villes d’Islande : 

capture décran 2023-02-09 à 16.13.25

Venir à Jökulsárlón dans le cadre d’une excursion

Si vous ne disposez pas de votre véhicule, si vous ne souhaitez pas loger trop de loin de Reykjavik ou si vous souhaitez simplement profiter du confort d’une excursion organisée, le site de Jökulsárlón fait probablement partie des excursions les plus proposées en Islande

Souvent au départ de Reykjavik, ces excursions, généralement à la journée, vous permettront également de découvrir les sites emblématiques du sud de l’Islande. La plupart du temps, vous vous arrêterez aux cascades de Seljalandsfoss et Skogafoss, qui font partie des plus belles cascades d’Islande, ainsi que dans la petite ville de Vik

Attention, réaliser cette excursion sur une journée relève presque du marathon puisqu’il faut déjà compter 10 heures de route aller-retour pour rejoindre Jökulsárlón depuis Reykjavik, mais l’expérience permet de découvrir un magnifique échantillon des plus beaux sites d’Islande. 

Nous n’avons jamais personnellement testé cette option mais des sociétés comme BusTravel Iceland proposent ce type d’excursion avec des avis clients a priori excellents. Comptez environ 150 € par personne. 

Réservez votre excursion

Excursion à Jökulsarlon

Prendre le bus pour venir à Jökulsárlón

En dehors de Reykjavik et de sa métropole, le réseau de transport en commun est très pauvre en Islande. Quelques rares compagnies proposent malgré tout des voyages en dehors de la capitale. 

C’est le cas par exemple de la compagnie Straeto qui gère l’un des plus vastes réseaux de bus du pays. La ligne 51, qui relie Reykjavik à Höfn vous permettra de rejoindre Jökulsárlón pour environ 80 € par personne l’aller simple

La compagnie Reykjavik Excursions dessert également les principaux sites touristiques du pays et propose des navettes jusqu’à Jökulsárlón

Où loger pour visiter Jökulsárlón ?

La situation est assez paradoxale : Jökulsárlón est sans doute le site d’Islande le plus visité, hors région de Reykjavik, et pourtant l’offre hôtelière y est très pauvre. Compte tenu de sa localisation au bord de la route principale du pays, le site est en réalité souvent une étape dans la journée de visite. Néanmoins, si vous souhaitez dormir non loin de la lagune pour, par exemple, pouvoir profiter des lieux tôt le matin ou tard le soir après le départ de la majeure partie des visiteurs, il existe quelques logements intéressants dans la région.

Choisir un logement à proximité de Jökulsárlón pour accéder facilement au site

Les logements les plus proches de Jökulsárlón se situent au niveau du tout petit hameau de Reynivellir, à une quinzaine de kilomètres à l’est du site. Ici, une poignée de logements sont disponibles et permettent aux heureux locataires d’être à Jökulsárlón en moins de 15 minutes. 

Notre sélection d'hébergements à proximité de Jökulsárlón

Gerdi Guesthouse

Ekra Glacier Lagoon

Reynivellir II

Attention, compte tenu de leur situation géographique plus qu’idéale pour visiter Jökulsárlón, il semble, au regard des disponibilités constatées au moment de la rédaction de cet article, qu’il faille anticiper la réservation !

Loger un peu plus loin et rayonner dans la région

C’est l’option qui est retenue par la majorité des visiteurs de passage dans la région. Ceux qui font le tour de l’Islande dans le sens des aiguilles d’une montre s’arrêteront souvent passer la nuit à Vik et ceux qui poursuivent leur route en direction des fjords de l’est  auront tendance à s’arrêter dormir à Höfn

Il est tout de même à noter que Vik est beaucoup plus éloigné de Jökulsárlón que ne l’est Höfn. Il vous faudra 2 heures 30 pour relier Jökulsárlón à Vik quand vous n’aurez besoin que d’une heure et 15 minutes pour rejoindre Höfn

Néanmoins, quelle que soit la localité que vous retiendrez, Vik et Höfn font partie des plus grandes villes du sud de l’Islande et offrent tous les services dont vous pourriez avoir besoin. Restaurants, supermarchés, stations service, médecins, pharmacie, piscine…

Où loger dans les environs de Jökulsárlón ?

Hébergements disponibles à Vik

Trouver un logement

Hébergements disponibles à Höfn

Trouver un logement

Lambhus glacier View Cabins

Notre hébergement coup de coeur pour découvrir Jökulsárlón

Situé quelques kilomètres avant d’arriver à Höfn en venant de Jökulsárlón, les cabines du Lambhus glacier View font partie de nos hébergements favoris pour découvrir la région. Ici, vous trouverez 9 petits chalets avec tout le confort nécessaire (chambre, cuisine entièrement équipée, salle de bain avec douche, wifi, aire de jeu pour les enfants…). 

Mais c’est surtout pour leur vue absolument incroyable que nous vous recommandons chaudement ces logements ! 

Ici, chaque chalet dispose d’une immense baie vitrée avec vue directe sur l’une des langues du glacier Vatnajökull. Le géant de glace n’est qu’à quelques centaines de mètres des chalets et aucun obstacle ne se dresse entre vous. Le cadre est réellement somptueux et loger dans un endroit comme celui-ci a été pour nous un vrai privilège.  

Nous avons eu la chance de séjourner dans certains des plus beaux établissements d’Islande mais rarement nous avons eu la chance de nous réveiller face à des panoramas comme celui-ci. Il existe en Islande des hébergements bien plus luxueux, bien plus impressionnants, mais des environnements et des vues comme celle-ci, nous n’en avons rencontrés nulle part ailleurs. 

Si vous avez la chance de visiter le sud de l’Islande et Jökulsárlón et que vous êtes à la recherche d’un lieu pour dormir dont vous vous souviendrez longtemps, les chalets du Lambhus glacier view devraient vous plaire ! 

N.B. Les chalets ne sont ouverts que de début juin à mi-septembre et les réservations se font généralement très en amont du séjour pour espérer avoir une place. 

Comment visiter Jökulsárlón ?

Découvrir le site à pied

Il s’agit probablement de la manière la plus simple de découvrir le site de Jökulsárlón et c’est aussi notre préférée. Garez-vous sur le grand parking gratuit au bord de la lagune et partez à sa découverte à pied. 

Aux abords du parking la foule est dense mais, très vite, en quelques minutes de marche seulement, vous vous éloignerez des groupes de touristes et vous vous retrouverez seul ou presque pour contempler ce qui est selon nous l’un des plus beaux endroits d’Islande.  

La visite de Jökulsárlón à pied est le meilleur moyen pour prendre le temps d’admirer le ballet des icebergs qui dérivent lentement vers l’océan. Observez bien, vous pourrez aussi observer les phoques, venus ici par dizaines pour pêcher dans les eaux poissonneuses de la lagune. De nombreux oiseaux marins sont également souvent de la partie ! 

Pour profiter de Jökulsárlón sans personne, il existe d’autres accès à la lagune que l’accès principal au niveau du parking. 

Le long de la route 1, à l’ouest du parking officiel, en direction de Vik, vous verrez de petits espaces aménagés pour stationner quelques véhicules. Garez-vous ici, passez de l’autre côté de la butte et la lagune de Jökulsárlón est juste là. Certe le site est moins aménagé mais vous serez absolument seuls sur ces petites plages cachées par les buttes ! 

Quand nous nous rendons en Islande, nous avons l’habitude de faire les deux arrêts pour profiter des lieux sous différentes facettes. 

Naviguer entre les icebergs en bateau

Si vous souhaitez vous approcher au plus près des icebergs et du glacier, une excursion sur la lagune en bateau est la meilleure solution. Du mois de mai à mi-novembre le plus souvent, plusieurs sociétés proposent des excursions sur la lagune. 

Deux formats sont possibles : 

  • Une excursion d’environ 40 minutes dans un bateau dit amphibie. Il s’agit en réalité d’un bateau monté sur roues qui permet de rentrer et sortir de l’eau comme s’il s’agissait d’un véhicule terrestre. Cette option (la moins onéreuse) proposée à environ 45 € par personne, vous permettra en un temps court d’explorer la lagune de l’intérieur et de profiter des explications et commentaires du guide qui accompagne le groupe. Il ne s’agit pas de l’option la plus typique ni la plus confidentielle mais elle a le mérite d’être peu coûteuse et rapide si jamais vous n’avez que peu de temps pour découvrir le site de Jökulsárlón et que vous souhaitez naviguer au milieu des icebergs. Il s’agit également de l’excursion la plus souvent retenue par les groupes en voyage en Islande, il peut donc y avoir beaucoup de monde.
  • Pour une expérience plus privilégiée et moins chronométrée, il est également possible d’opter pour une sortie sur la lagune en zodiac. D’une durée d’environ 1 heure 30, vous pourrez approcher encore davantage des blocs de glace et du front du glacier. L’occasion aussi de découvrir de très près la faune de Jökulsárlón. Compte tenu du nombre de participants très limité sur le zodiac, la réservation est là aussi indispensable. Comptez environ 90 € par personne. 

Quelle que soit l’option choisie, la société fournit les combinaisons chaudes et étanches à enfiler par dessus ses vêtements

Pagayer au pied du glacier à bord d’un kayak

Dernière manière pour découvrir le site de Jökulsárlón : prenez part à une excursion en kayak. Sans aucun bruit de moteur pour briser la quiétude des lieux, vous pourrez pagayer sur l’immense lagune, bercé par le craquement du glacier et le ballet des icebergs. Nous n’avons jamais eu l’occasion de tester cette activité à Jökulsárlón mais nous opterons très certainement pour cette excursion lors de notre prochain voyage !

Pour toute réservation, rapprochez de la compagnie Ice Guide qui semble être la seule à proposer ce type d’excursions. 

N.B Activité proposée uniquement en été et accessible à partir de 14 ans

Informations pratiques pour visiter Jökulsárlón

Quel est le meilleur moment pour visiter Jökulsárlón ?

Quels moments de la journée privilégier pour découvrir la lagune ?

Vous l’aurez compris, s’agissant d’un site naturel et gratuit, l’accès est libre et sans horaire d’ouverture. Jökulsárlón se visite donc à tout moment de la journée. 

Une visite tôt le matin ou tard le soir est selon nous à privilégier. Vous profiterez ainsi des lieux sans personne ou presque car les bus de touristes seront repartis ou pas encore arrivés. Les lumières offertes aux heures du lever et du coucher du soleil en Islande rendent également le site absolument sublime. 

À ces heures, la plage de Diamond beach est également magnifiée par les rayons du soleil rasant qui viennent effleurer les blocs de glace échoués sur le sable noir.

Revers de la médaille, à ces horaires, les excursions en bateau amphibie, zodiac ou kayak ne sont pas disponibles… L’occasion de revenir à Jökulsárlón une deuxième fois ! 

Quelle est la meilleure saison pour visiter Jökulsárlón ?

  • Nous avons eu la chance de découvrir Jökulsárlón pour la première fois lors d’un voyage en hiver et nous sommes instantanément tombées sous le charme de l’endroit. À cette saison, le site est beaucoup moins fréquenté qu’en plein cœur de l’été, certains icebergs peuvent être recouverts de neige, d’autres d’un bleu profond. La plage de sable noir de Diamond Beach est quant à elle souvent blanchie et le contraste avec le sol volcanique rend le lieu presque irréel.
    Et puis, compte tenu de sa localisation des plus accessible en bord de route numéro 1, hormis en cas de tempête ou d’alerte météo particulière, le site reste accessible en voiture, même au cœur de l’hiver.
    Néanmoins, visiter Jökulsárlón en hiver présente quand même quelques inconvénients.
    D’abord, les excursions sur la lagune dont nous vous parlons plus haut (kayak, zodiac, bateau amphibie) ne sont pas réalisables. L’ensemble des prestataires proposent ces sorties à partir de la fin du printemps le plus souvent et jusqu’au début de l’automne. Vous serez donc obligé de visiter Jökulsárlón uniquement à pied ce qui, selon nous, ne gâche en rien le plaisir !
    L’autre inconvénient, qui lui peut être plus problématique, concerne la durée d’ensoleillement. Il faut avoir à l’esprit qu’en Islande, au cœur de l’hiver, la durée d’ensoleillement est très réduite. Autour du 20 décembre, quand les jours sont les plus courts, le soleil se lève un peu après 11 heures pour se coucher juste après 15 heures. Afin d’adapter ces données à la date précise de votre séjour en Islande, pensez à consulter en amont les horaires d’ensoleillement dans le pays.
  • L’été est également une saison que nous avons énormément apprécié pour découvrir Jökulsárlón. Certes, il y a davantage de monde mais le site est si vaste que les possibilités d’éviter la foule sont nombreuses. Et puis, ce que nous avons le plus aimé à cette période, ce sont les lumières, les couleurs que prend le ciel pendant les couchers de soleil interminables de l’été islandais. C’est également la période idéale pour les amoureux d’observation de la faune. À cette saison, de nombreux oiseaux sont présents en Islande et Jökulsárlón est un site intéressant pour les observer. Et puis, Jökulsárlón en été, c’est aussi le seul moment où il vous sera possible de naviguer sur la lagune pour toucher du doigt le plus grand glacier d’Europe.

     

Le printemps et l’automne sont deux saisons intermédiaires intéressantes également pour découvrir le site. Nous n’avons eu l’occasion de visiter Jökulsárlón qu’au printemps mais l’automne doit présenter sensiblement les mêmes avantages et inconvénients. À la mi-saison, la foule est beaucoup moins présente en Islande, ce qui est un avantage certain, également pour le budget du voyage, et permet de profiter du site dans le plus grand calme. 

À ces deux saisons, le temps est souvent encore relativement doux, même s’il ne faut jamais sous-estimer la météo islandaise, et le jour d’une durée suffisante pour profiter de vraies journées de visite. 

Et puis, si la navigation sur la lagune de Jökulsárlón est quelque chose de prioritaire pour vous, sachez que les excursions sont souvent possible dès le début du mois mai et jusqu’à la fin du mois d’octobre !

Combien de temps faut-il pour visiter Jökulsárlón ?

Certains y passent quelques dizaines de minutes dans le cadre d’un arrêt lors d’une excursion organisée au départ de Reykjavik par exemple, d’autres peuvent y passer la journée. Tout dépend de votre mode de voyage et de ce que vous souhaitez voir et faire à Jökulsárlón. 

Quoi qu’il en soit, pour prendre le temps de découvrir la lagune, de s’y promener et d’aller jusqu’à la plage de Diamond Beach, il est souhaitable de prévoir au moins deux heures sur place

Si vous souhaitez ajouter une navigation, quelle que soit l’embarcation choisie, sur la lagune, prévoyez alors une demi-journée sur place

Nous concernant, nous arrivons sans aucun problème à passer plusieurs heures à Jökulsárlón tant le paysage est fascinant et changeant. Et pour les amateurs de photographie, le lieu est idéal pour faire de jolis clichés en pause longue des icebergs à la dérive ou pour capter les phoques qui remontent à la surface après avoir chassé dans les eaux poissonneuses de la lagune. 

Néanmoins, même si vous êtes pressé et que vous n’avez que peu de temps à consacrer à la découverte de Jökulsárlón, arrêtez-vous. Le site est littéralement au bord de la seule route qui passe ici et fait partie des incontournables à visiter en Islande. Même pour un arrêt express de quinze minutes, vous ne le regretterez pas !

Où se garer pour visiter Jökulsárlón ?

Le site de Jökulsárlón dispose d’un très vaste parking gratuit en bord de route. Même si le nombre de places disponible est important, il arrive parfois, surtout en très haute saison, que le parking soit saturé. Si ce cas se présente à vous, sachez qu’il est également possible de se garer sur le parking, gratuit lui aussi, de Diamond Beach de l’autre côté de la route.

Combien coûte la visite de Jökulsárlón ?

Si vous vous contentez de venir à Jökulsárlón avec votre propre véhicule et de visiter le site à pied, la découverte de la lagune sera alors gratuite ! Ni l’accès au site, ni le parking ne sont payants.

Où manger à Jökulsárlón ?

Sur le parking de Jökulsárlón se sont installés deux food truck qui proposent de la petite restauration. 

Nailed it fish and chips sert de délicieux fish and chips et heimahumar d’incroyables lobster roll et de superbes soupe de langoustine. Comptez environ 13 € par plat. De petites tables de pique-nique sont disposées face aux points de vente. 

Si vous êtes à la recherche d’un restaurant où vous installer au chaud, vous ne trouverez pas votre bonheur à Jökulsárlón. Il faudra poursuivre la route en direction de Höfn pour trouver une offre de restauration importante. Cette option peut-être intéressante car Höfn n’est autre que la capitale de la langouste en Islande et les restaurants y sont très nombreux. 

Que faire dans les alentours de Jökulsárlón ?

De par sa situation au pied du glacier Vatnajökull et sa très grande accessibilité, Jökulsárlón est également le lieu de départ de multiples excursions. Pour ne citer que les plus célèbres, et celles que nous préférons, vous pourrez depuis Jökulsárlón partir découvrir une grotte de glace ou encore randonner sur le glacier. Pour en savoir plus sur ces expériences, n’hésitez pas à consulter notre article complet à ce sujet : 

Notre avis sur Jökulsárlón, l’un des lieux les plus visités d’Islande

Le site de Jökulsárlón est-il devenu trop touristique ?

Comme énormément de sites en Islande, Jökulsárlón est devenu ces dernières années très touristique. Le pays tout entier voit sa popularité auprès des voyageurs croître d’année en année et Jökulsárlón, de par sa très grande facilité d’accès, n’échappe pas à la règle. Néanmoins, et c’est l’avantage partout ou presque en Islande, le site est tellement vaste, que la foule se fait vite oublier. 


Alors oui, Jökulsárlón fait partir des sites les plus touristiques d’Islande comme le sont le Blue Lagoon, Reykjavik ou le Cercle d’Or mais avec quelques astuces et en se rendant sur la lagune en dehors des heures les plus fréquentées, il est tout à fait possible de profiter d’un des plus beaux endroits d’Islande sans être gêné par la foule.  

Est-il indispensable de visiter Jökulsárlón lors d’un voyage en Islande ?

Rien n’est jamais indispensable et il y a autant d’itinéraires possibles à réaliser en Islande qu’il n’y a de voyageur. Certains préféreront découvrir les Hautes-Terres, d’autres se perdre dans les fjord de l’ouest, d’autres enfin souhaiteront explorer l’ouest du pays de la péninsule de Reykjanes à celle de Snaefellsnes

Néanmoins, si votre road trip vous conduit dans le sud de l’Islande ou si vous êtes à la recherche d’une excursion à la journée au départ de Reykjavik, une découverte de Jökulsárlón fait vraiment partie des incontournables. Pour nous, il s’agit tout simplement de l’un des plus beaux sites d’Islande.

Y-a-t-il d'autres “Jökulsárlón” en Islande ?

Des sites strictement identiques à celui de Jökulsárlón, il n’en existe pas deux en Islande. Pas sur qu’il en existe ailleurs dans le monde d’ailleurs ! Néanmoins, des lagunes proglaciaires qu’il est possible d’approcher de si près, il en existe quelques autres dans le pays. Certes ces lieux sont plus petits, moins majestueux mais aussi beaucoup plus confidentiels. Pour nous, ces sites sont complémentaires et font aussi partie de nos incontournables à chaque séjour en Islande. 

Voici nos deux préférés : 

  • Fjallsárlón – 10 km à l’ouest de Jökulsárlón :
    On le considère souvent comme le petit frère de Jökulsárlón. Le Fjallsárlón est un autre lac proglaciaire, lui aussi formé par l’une des langues du Vatnajökull. Comme à  Jökulsárlón, il est possible d’accéder jusqu’au lac et de toucher du doigt les iceberg à la dérive. Moins touristique que Jökulsárlón, Fjallsárlón est néanmoins de plus en plus fréquenté à cause notamment de sa très grande accessibilité. Pour les plus courageux, sachez qu’il existe une randonnée permettant de rallier les deux lagunes. 

 

  • Heinabergslón– 43 km à l’est de Jökulsárlón :
    Nous avons découvert ce lieu lors de notre dernière visite en Islande alors que nous étions en quête de petites pépites cachées pour mettre à jour la nouvelle édition du guide Évasion pour la maison d’édition Hachette. Et quelle découverte ! Certes, l’accès est un peu plus complexe que pour découvrir Fjallsárlón ou Jökulsárlón mais le jeu en vaut la chandelle. Ici, vous avez la quasi certitude de vous retrouver absolument seul, loin de toute infrastructure en tête à tête avec le glacier. La société Ice Guide Kayaking Heinabergslón y propose également des excursions en kayak sur le lac.

Notre itinéraire clé en main pour visiter l’Islande

Si vous êtes en train de préparer votre voyage en Islande, sachez que nous avons auto-édité un guide de voyage qui vous propose un itinéraire clé en main pour visiter l’Islande et ne rien manquer des plus beaux paysages du pays. Temps de trajet, lieux où dormir, budget, informations pratiques : vous trouverez dans ce guide toutes les informations pratiques pour organiser facilement votre voyage et ne rien manquer, sans passer des heures à fouiller sur internet ou à éplucher les guides de voyage traditionnels.

ISLANDE : VOTRE itinéraire clé en main

Nous avons créé pour vous ce Carnet de route à télécharger au format PDF. Il contient notre itinéraire mis en page de façon pratique pour découvrir l’Islande. Vous y trouverez notre circuit étape par étape avec toutes les informations pratiques pour vous laisser guider pendant votre séjour ! Grâce à notre Carnet de route, vous vous épargnez les longues heures de préparation du voyage.

Si vous avez aimé cet article ou si vous avez des questions, n’hésitez pas à nous laisser un petit commentaire : nous prendrons toujours le temps de vous répondre pour vous aider à organiser vos voyages et cela nous fait toujours très plaisir !

Vous avez aimé cet article ? Dites-le nous avec 5 étoiles !
Note : 5/5 - 6 avis

4 réponses

  1. Merci beaucoup, je trouve votre article (et plus largement votre site) excellent.
    Nous avons planifié un grand voyage pour cet été en Islande (trois semaines) et vous remercions vraiment pour tous les conseils donnés dont nous prenons note ! Nous ne dormirons pas en ce qui nous concerne à Vik ou à Höfn, mais bien tout près du glacier 😉
    Vraiment merci pour vos articles merveilleux !

    1. Merci beaucoup pour votre commentaire qui nous fait vraiment plaisir. C’est beaucoup de travail de partager tout ça, et ce sont les retours comme le vôtre qui nous encouragent à continuer à partager nos découvertes ! 3 semaines en Islande, vous allez vivre un voyage formidable ! Surtout si vous dormez à proximité du glacier, ce sera parfait ! Bon voyage,
      Marie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Découvrez d'autres articles qui pourraient vous intéresser

blog de voyage

Perspectives de voyage

Le blog voyage qui sort des sentiers battus

Notre objectif ?
Vous aider à découvrir la France et le monde grâce à nos conseils et idées pour organiser vos prochaines escapades 🇫🇷 🌎

Marie Morin, Perspectives de voyage

Salut, moi c'est Marie !

Avec Anne, nous avons créé Perspectives de voyage pour partager nos découvertes et sommes rapidement devenues blogueuses voyage professionnelles ! Nous sommes désormais également auteures de guides de voyage pour la maison d’édition Hachette Tourisme et avons auto-édité 15 guides de voyage et un carnet de voyage. Nous sommes ravies de vous accueillir sur notre blog voyage. En 2022, vous avez été près d’un million à nous rendre visite !